Syncop et Mohamed Masmoudi à Nuits d’Afrique

Le Club Balattou a vibré sous les rythmes des chansons de Syncop, le 15 juillet, dans le cadre du 27e Festival international nuits d’Afrique.

Syncop-2-16-JuilletLe groupe a ouvert le bal avec une musique du sud. La symbiose a été instantanée. Plusieurs femmes se sont en effet pressées pour danser à quelques centimètres seulement de la scène. Malgré la promiscuité du lieu, les apprentis danseuses n’ont pas déserté la minuscule piste de danse.

Le Tunisien Mohamed Masmoudi, invité du jour, a fait la démonstration de ses talents avec sa guitare orientale. Le public a ainsi pu comprendre le choix de Syncop de partager la scène du Balattou avec eux.

Le chanteur Karim avait très rapidement fait venir sur scène le Tunisien, mais un léger problème technique a retardé sa montée sur scène. Qu’à cela ne tienne, les membres du groupe ont commencé le titre sans lui.

Syncop-Masmoudi

C’est donc sans leur invité que les musiciens ont entonné les premières paroles du mythique titre Sidi Mansour. Il ne pouvait pas y avoir de meilleur choix pour accueillir Mohamed au Club Balattou que cette chanson folklore tunisienne.

Les mélomanes auront eu la chance de chanter avec Karim en fin de soirée. Avant de quitter la salle sous le son d’une reprise du groupe 1, 2, 3 Soleils.

Dans le cadre de la série Les Étoiles Nuits d’Afrique, Karim Benzaid et Syncop ontpartagé la scène avec les artistes invités du dernier album, Sirocco d’érable. Outre Mohamed Masmoudi, Boogat, Zal Sissokho, Aboulaye Koné ont chanté et dansé avec Syncop.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.