Le Turban et la Capote chez l’Harmattan BD

Dans la BD, Le Turban et la Capote publiée chez l’Harmattan BD, Nassur Attoumani et Luke Razaka abordent la toujours délicate question du rapport entre sexualité et religion à Mayotte, société très majoritairement musulmane.

Le turban et la capoteIl faut savoir que Le Turban et la Capote est une adaptation d’une pièce de théâtre à succès de l’écrivain mahorais Nassur Attoumani. Dans cette œuvre, où l’humour a une place prépondérante, l’auteur aborde surtout la place de la femme dans cette île. Polygamie, voile, contraception et forcement séduction et sexualité sont les thèmes.

Nassur Attoumani est donc celui derrière le scénario tandis que Luke Razaka est l’homme derrière le crayon.

Dans un cabinet de gynécologie, le Dr Hachafati reçoit beaucoup trop de femmes enceintes à son goût. Dans une volonté de prévention et de lutte contre la propagation du Sida, il tente de leur inculquer des envies de capotes et de préservatifs.

Mais ce médecin n’exerce pas en métropole. Mayotte est une île loin de Paris où l’islam y est majoritairement pratiqué. Malgré les tentatives de Bata-Bata, la secrétaire du docteur, les épouses, les maris et même l’honorable cadi de la place interviendront directement auprès de l’homme de science pour que ces pratiques modernes ne bousculent pas trop cette société traditionaliste.

Mabawa Ya Nadzi, cet honorable cadi, est tout un personnage. Antihéros, dragueur à souhait, pseudo-tombeur des cœurs, surtout des femmes des autres, ce cadis ne rate jamais l’occasion de représenter le cruel choix qui s’offre aux Mahorais, entre modernité et traditionalisme.

La place de la Métropole, notamment son apport touristique et surtout financier, sont également des sujets de la pièce publiée en 2009 chez L’Harmattan. La BD avait été publiée au début des années 2000 chez Coco-Création, une maison d’édition de Mayotte.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE