L’Étranger d’Albert Camus, version Jacques Ferrandez chez Gallimard

0

Fidèle à son habitude, le bédéiste Jacques Ferrandez propose chez Gallimard, une version illustrée du célèbre roman L’Étranger d’Albert Camus.

Comme il l’avait fait en 2010, déjà chez Gallimard, avec L’Hôte (une nouvelle tirée de L’Exil et le Royaume), le père de la série Carnets d’orient s’est attaqué à l’un des ouvrages les plus lus dans la Francophonie, L’Étranger, paru en 1942.

Etranger-CamusEt pour cause, l’année 2013 est celle de la célébration du centenaire de la naissance d’Albert Camus, né le 7 novembre 1913, en Algérie.

À l’occasion de cet anniversaire, la maison d’édition Gallimard propose d’ailleurs toute une série de parutions, dont Le Monde en partage. Itinéraires d’Albert Camus de Catherine Camus et Premier Homme, le roman inachevé d’Albert Camus accompagnée des encres de José Muñoz.

«Aujourd’hui, Maman est morte.»

Dans son adaptation fidèle et très respectueuse de L’Étranger, Ferrandez dessine l’anti-héros de Camus, Meursault, tel qu’il l’imagine, jeune, contrairement à celui de José Muñoz, dans son adaptation chez Futuropolis. «J’ai pensé à James Dean ou Gérard Philipe pour créer mon héros», confie-t-il d’ailleurs à Telerama.

Lorsqu’il va enterrer sa mère, Meursault n’exprime aucun sentiment. Pire, souligne quelques pages plus loin un procureur de la République, le lendemain, il s’éprend d’une ancienne collègue avec qui il va nager, va voir un film, avant de passer la nuit ensemble. Quelques jours plus tard, Mersault tue un homme, un arabe.

«J’ai résumé L’Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : “Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.” Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société où il vit, où il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle.»

Albert Camus

La force de Ferrandez réside toutefois dans le fait qu’à la lecture de l’ouvrage de 134 pages, le lecteur réussira difficilement à percer le mystère Meursault. Est-il bon ou mauvais? Innocent ou coupable? Naïf ou menteur?

«Camus présente un homme insaisissable amené à commettre un crime et qui assiste, indifférent, à son procès et à sa condamnation à mort.»

Le dessinateur semble bien connaître l’Algérie de Camus. Né à Alger en 1955, Jacques Ferrandez a fait de l’Algérie un de ces thèmes de prédilection. On retrouve d’ailleurs dans son adaptation beaucoup de l’ambiance de l’Algérie Française.

«C’est vrai qu’il y a quelque chose de familier dans Alger telle que je l’ai restituée, souligne-t-il au Figaro. Ce sont les rues, les maisons et les cafés où Camus a vécu que l’on visite à la lecture de L’Étranger

Évidemment, Ferrandez s’est approprié un peu de l’œuvre tout en revendiquant sa famille littéraire, la BD. Ainsi, pas question de voix off, beaucoup d’aquarelles, de grands paysages et de doubles pages.

L’illustrateur s’est également permis d’ajouter ici et là des détails et des clins d’œil, comme les traits d’un journaliste venu de Paris qui ressemble à s’y méprendre à Jean-Paul Sartre. C’est aussi le cas du film Schpountz de Marcel Pagnol. Mentionnons au passage que Ferrandez réussit très bien à croquer le sourire de Fernandel.

L’Étranger de Jacques Ferrandez est en soit un ouvrage sublime que tout le monde devra lire ou relire pour se remémorer le talent immense du Prix Nobel de littérature 1957.

L’Étranger, par Jacques Ferrandez, d’après Albert Camus. Ed. Gallimard, collection «Fétiche», 134 pages

Autres livres de Jacques Ferrandez

  • L’hôte, d’après l’oeuvre d’Albert Camus, Gallimard, 2009
  • Des hommes dans la guerre d’Algérie, avec Isabelle Bournier, Casterman, 2010
  • Le mécano du vendredi, sur un texte de Fellag, Jean-Claude Lattès, 2010
  • Carnets d’Orient, Casterman, 2011
  • Alger la noire, adaptation du roman de Maurice Attia, Casterman, 2012
  • L’Etranger, adaptation du roman d’Albert Camus, Gallimard, 2013

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.