Rimbaud, l’indésirable chez Casterman

Paru chez Casterman, Rimbaud, l’indésirable de Xavier Coste est une incursion dans la vie trépidante d’Arthur Rimbaud, talentueux auteur, dont l’histoire réelle est méconnue du grand public.

Dans cet ouvrage sublime de 128 pages, aux couleurs magnifiques, Xavier Coste retrace le parcours , ce jeune poète qui débarque à Paris avant sa majorité et après plusieurs fugues. À la recherche de reconnaissance, le jeune premier de classe tombe sur Paul Marie Verlaine, auteur également en quête de repère. L.10EBBN001932.N001_RIMBAUDin_C_FR

Verlaine est marié à Mathilde Mauté qui attend un enfant. Rien qui l’empêche toutefois de développer une liaison tumultueuse avec le jeune Rimbaud.

Comme il l’avait fait en 2012 avec sa biographie romancée du peintre autrichien Egon Schiele, accueilli très favorablement par la critique, Xavier Coste récidive avec la biographie de Rimbaud.

«J’ai souhaité dépeindre le poète tel qu’il était décrit par ses proches : tour à tour manipulateur, sans-gêne, parfois carrément grossier. Bien loin de l’image trop lisse et réductrice du jeune poète romantique…»

Pour ce projet, l’auteur ne s’est pas embarrassé de fioriture. À lui tout seul, il s’est occupé du scénario, du dessin, et des couleurs.

«J’avais besoin de travailler seul, car je débutais à tous les niveaux et cela me permettait de réfléchir tout l’ensemble en amont», souligne-t-il en entrevue à France 3.

En pratiquement deux parties, Xavier Coste redonne du souffle au poète. En effet, dans un premier temps, l’auteur décrypte un auteur volontaire, prêt à tour pour se faire un nom. Puis, il y a aussi la fin de sa vie, en Afrique, tout aussi bien documentée.

De Harar à Aden, Arthur « Abdallah » Rimbaud va devenir vendeur d’ivoire, de peaux, ou encore de fusils. Calife à la place d’un petit calife, il tente de vendre des armes au Roi Ménélik avant d’attérir à l’hôpital de la Conception, en mai 1891, à Marseille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.