African Music anthology, un coffret de trois compilations thématiques sur la musique africaine

Publié chez Lusafrica, les trois compilations African  Rythmes anthology, African Voices anthology et African Guitars anthology, réunies dans le coffret African Music anthology, proposent un tour d’horizon du continent africain en guitare, voix et autres rythmes.

Chaque album est composé de 16 chansons qui constituent un voyage à travers les différentes régions de l’Afrique. Le lecteur, qu’il soit curieux ou connaisseur, pourra découvrir différentes pièces qui contribuent à la richesse et à la diversité de la musique africaine actuelle.

AfricanAnthology_3CDboxUn album complet est réservé à un instrument important de la chanson, la guitare, qui a façonné et s’est mélangé à d’autres instruments du continent, et ce, aussi bien du Maroc à Magascar.

Sur African Guitars anthology, on pourrait ainsi entendre les Maliens Boubacar Traoré et Ali Farka Touré, tout comme la Camerounaise Sally Nyolo ou encore l’ex-Kaloum Star Mamadou MC Camara.

Difficile de faire une anthologie de la musique africaine contemporaine sans parler des voix fortes qui la constituent. «C’est probablement en Afrique que l’expression vocale est née et s’est développée en une multitude de traditions», souligne d’ailleurs la maison d’édition dans la présentation de la compilation African Voices antology.

On y découvre les Capverdiennes Cesaria Evora et Lura, les Sud Africaines Mahotella Queens, mais également la Guinéenne Sia Tolno, la Réunionnaise Nathalie Natiembé ou la Tchadienne Mounira Mitchala, ou la regrettée Zimbabwéenne Chiwoniso. Il y aussi des hommes dans cette liste : le Gabonnais Pierre Akendengue ou l’Angolais Bonga, notamment.

Le dernier album plus éclectique, African  Rythmes anthology, réunit «des musiciens venus d’horizons divers, tous animés par le désir de faire vivre la tradition musicale de leurs racines et de leurs ancêtres, en l’actualisant pour la rendre accessible et compréhensible par l’humanité entière».

L’opus présente une version rare de Africa Nossa de Cesaria Evora avec Oliver Mtukudzi, une version inédite du Tc/horo di Guiné de Teofilo Chantre avec Lura et, entre autres, les pièces Kazet des Mahotella Queens, Mulemba Xangola de Bonga et Solidarity de Sally Nyolo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.