2e édition du Festival du Film marocain à Montréal : des films pour tous les goûts

Entre le 7 et le 13 novembres, les amoureux du royaume chérifien auront l’occasion de voir ou de revoir le meilleur du septième art marocain en profitant des projections de films de la deuxième édition du Festival de Film marocain de Montréal.

Festival du Film marocain a Montréal 2013Au total sept films seront présentés sur autant de jours au cinéma du parc. C’est le long métrage les Hommes Libres d’Ismael Ferroukhi (avec Tahar Rahim, Michael Lonsdale, Christopher Buchholz) qui a ouvert le FMM, au Centre culturel marocain Dar Al Maghrib, tandis que Mort à vendre de Faouzi Bensaidi va clôturer le festival.

«Pendant près de 110 min, le spectateur suit le parcours initiatique vers la liberté de Younes, apprenti-héros interprété par Tahar Rahim, César du meilleur espoir et du meilleur acteur en 2010 pour Un prophète de Jacques Audiard.» Extrait de la critique de Hommes Libres

Déjà présenté à Montréal, les films Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch (primé aux Trophées Francophones du cinéma et au Fespaco 2013) et Paris à tout prix de Reem Kherici seront également projetés. My Land, un autre film du Marocain Nabil Ayouch est également à l’affiche.

«Jeune styliste d’origine marocaine évoluant dans la sphère privilégiée des VIP dans le Paris intra-muros, Maya se voit dans l’obligation de retourner dans son pays d’enfance suite à des problèmes d’immigration.» Extrait de la critique de Paris à tout prix

Un court métrage est également au programme, soit Quand ils dorment, le film de Maryam Touzani.

Pour en savoir plus :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.