Mondial 2014 : Mikel, Drogba, Eto’o, Essien ont la tête au Brésil

Les noms des cinq pays africains qui représenteront le continent à la plus grande messe du soccer, au Brésil en 2014, sont maintenant connus. Il s’agit du Ghana, du Cameroun, de l’Algérie, de la Côte d’Ivoire et du Nigéria, dernier champion de la Coupe d’Afrique des nations.

Ghana

Ghana-Blacks-Stars-TwitterAprès avoir lessivé l’Égypte, pharaons d’Afrique sans véritable pyramide, par le score de 6-1, le Ghana des Frères André et Jordan Ayew, emmené par son capitaine Michel Essien a obtenu son billet pour la phase finale de la coupe du monde en s’inclinant lors du match retour, au Caire.

Il s’agira de la troisième participation des Blacks Stars à la Coupe du monde. De son côté, l’Égypte ne sera pas de la grande fête, sa dernière participation remontant à 1990.

Avis : Il faudra probablement compter sur cette talentueuse équipe du Ghana, constituée de leaders et alternant jeunesse et expérience avec des joueurs comme Asamoah Gyan, Kevin-Prince Boateng, Suley Muntari, Michel Essien, ainsi qu’André et Jordan Ayew.

Nigéria

Nigeria-Mikel-Twitter Titulaires de la dernière coupe d’Afrique des nations, les poulains de Stephen Keshi se sont facilement qualifiés pour leur cinquième Coupe du monde FIFA en battant l’Éthiopie 2-0, puis 2-1. Grâce à l’apport des joueurs évoluant en Angleterre comme Victor Moses (Liverpool), Mikel Obi Mikel (Chelsea), Shola Améobi (Newscatle) et du gardien Vincent Enyeama, les Supers Eagles ont été les premiers Africains à se qualifier pour le Brésil.

Avis : L’atout principal de cette équipe, c’est son entraîneur Stephen Keshi, le «big boss», passé par le Togo, puis le Mali et auteur du meilleur résultat de cette équipe du Nigéria depuis 1994. Il est le premier Africain à avoir gagné la CAN aussi bien comme joueur que comme entraîneur. On lui doit la reconstruction de cette équipe

« J’espère que davantage d’entraîneurs africains auront des postes et rendront leur pays fier. C’est un peu difficile quand on est un coach africain, certaines fédérations pensent vous donner le boulot comme si c’était une faveur. Elles veulent tout de suite une équipe merveilleuse et gagner la Coupe du monde. Il faut un peu plus de patience en Afrique et nous laisser travailler », indique Stephen Keshi

CIV-Elephants-TwitterCôte d’Ivoire

Autour de son capitaine emblématique Didier Drogba, la sélection  nationale de Côte d’Ivoire qui regorge d’innombrables talents a gagné son billet en défaisant les Lions du Sénégal au match aller (3-1). Un nul, au match retour (1-1), a suffi pour obtenir le droit de participer à la grande fête brésilienne, une troisième participation au Mondial.

Avis : L’équipe nationale de Côte d’Ivoire, Les Éléphants, est probablement la sélection la plus constante d’Afrique depuis 10 ans. Salomon Kalou, Gervinho, Barry Copa et Didier Drogba sont les piliers de cette équipe doit absolument mieux faire pour espérer marquer l’histoire du continent.

Algerie-Fennecs-TwitterAlgérie

À l’issue d’un match retour aussi bien tactique que physique, les poulains de Coach Vahid ont obtenu le droit d’évoluer auprès des plus grandes nations de soccer au monde.

Défaits à l’aller par une équipe robuste du Burkina Faso (3-2), il aura fallu l’appui d’une ville Bilda, et de tout un pays pour battre les Étalons (1-0)

Avis : 1, 2, 3 viva l’algérie ! Pour cette quatrième participation, l’union sacrée entre Algériens (de là-bas et d’ailleurs) sera nécessaire pour que l’autorité d’un Vahid Halilhodži? en quête d’une nouvelle notoriété après ses succès au Raja de Casablanca, en Turquie, et surtout ses échecs en Côte d’Ivoire, et dans une moindre mesure au PSG.

Samuel Eto'o, le meilleur buteur de l’histoire de la compétition - Photo : Mustapha Ennaimi
Samuel Eto’o, le meilleur buteur de l’histoire de la CAN – Photo : Mustapha Ennaimi

Cameroun

Le pays de Roger Mila et Joseph Antoine Bell va disputer en 2014 sa septième coupe du monde de la FIFA.

Pour y arriver, il aura fallu beaucoup de papiers dans les journaux, beaucoup de conciliation, de discours hors du terrain, mais également un soupçon d’esprit d’équipe et de chance pour ne pas encaisser de but en Tunisie (0-0) et pour défaire les Aigles de Carthage (4-1).

Le mal aimé, Achille Webo, le protégé, Jean Makoun, et le virevoltant Benjamin Moukandjo sont venu à bout d’une équipe de Tunisie qui a fini par craquer dans l’antre de Mfandena (stade de Yaoundé).

Avis : Seul le capitane Samuel Eto’o a la solution pour que cette équipe du Cameroun, privé de CAN en 2013, puisse de nouveau briller. À tort ou à raison, il a toujours été critiqué. Il faudra toutefois une équipe unie autour d’un capitaine bardé de titres et en quête d’un nouvel exploit à Chelsea, en Angleterre, pour que la nation camerounaise revive l’épopée de 1990, lorsque Roger Milla et ses compatriotes ont conquis le cœur des Camerounais et d’une partie de la planète foot.

 

Le onze type des Africains qui n’iront pas au Brésil

D. Diakité

P. Djilobodji – B. Koné – L. Sané – P. Koulibaly

W. Ben Yahia

Moussa Sow – Charles Kaboré – S. Mané

Jonathan Pitroipa – Mohamed Aboutrika

Le tirage au sort se déroulera le 6 décembre prochain, à Bahia, au Brésil.

Les chapeaux possibles
Chapeau 1 : Brésil, Espagne, Allemagne, Argentine, Colombie, Belgique, Uruguay, Suisse
Chapeau 2 : Pays-Bas, Italie, Angleterre, Portugal, Grèce, Bosnie, Croatie, Russie
Chapeau 3 : Chili, Côte d’Ivoire, France, Équateur, Ghana, Algérie, Nigeria, Cameroun
Chapeau 4 : USA, Mexique, Costa Rica, Honduras, Japon, Iran, Corée du Sud,

Les pays africains éviteront la France et l’Équateur. Assurément, ils se retrouveront avec une équipe du chapeau 1. Il faudra éviter le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne et l’Argentine. Une des équipes se retrouvera probablement dans le groupe de la mort, celui qui devrait être composé d’une tête de série, d’un gros pays du chapeau 2 (Pays-Bas, Italie, Angleterre ou Portugal) et peut-être un gros du chapeau 4, comme le Mexique ou les États-Unis.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.