Brésil 2014 : le Cameroun avec le Brésil, le Ghana avec l’Allemagne

De tous les cinq pays africains qualifiés pour la Coupe de monde de la FIFA, Brésil 2014, le Cameroun et le Ghana sont ceux qui se retrouvent dans des groupes relevés. En plus du pays organisateur, les Lions indomptables vont affronter la Croatie de Lucas Modric et le Mexique de Gionvani Dos Santos. Les Blacks Stars se retrouvent avec l’Allemagne, le Portugal et les États-Unis dans l’un des deux groupes de la mort.

Mondiale-2014

Peu après le tirage qui a eu lieu ce 6 décembre, à Costa do Sauipe, au Brésil, l’attaquant de Chelsea et capitaine des Lions indomptables y est allé de cette phrase simple qui témoigne bien de la situation. « Le football c’est le rêve, alors mettons nous a rêver… », a-t-il dit sur sa page Facebook.

« Les matches contre la Croatie et le Mexique seront les plus importants pour nous, a dit également le coach Volker Finke. Les Brésiliens sont les grands favoris et ils devraient finir premiers du groupe, car ils joueront devant leurs supporters.

De son côté, l’attaquant ghanéen Asamoah Gyan  a préféré cité Nelson Mandela : « Ca parait toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse. Ça va être un été chaud. » Et pour cause, le Ghana doit affronter une robuste équipe d’Allemagne organisée autour de plusieurs cadres, Ozil, Podolski, Muller et Lahm. Il faudra aussi se mesure au Portugal d’un certain….Cristiano Ronaldo. Sans compter les USA qui voudront certainement prendre leur revanche de 2010. Les Américains avaient été battu sde très peu (2-1).

Boateng-Courtoisie-Ghana-FootballSur le plan émotionnel, le match qu’il faudra surveiller dans ce groupe G sera celui de l’Allemagne contre le Ghana, dans lequel s’affronteront les frères Boateng, le 21 juin à  Fortaleza. Déjà en 2010, l’Allemagne de Jerôme avait battu le Ghana de Kevin-Prince (1-0). « Mon frère, on remet ça… La vie est belle !! J’ai hâte… Je t’aime, frangin !!! » a dit ce dernier à son frère sur son compte Twitter.

Les autres équipes africaines n’auront pas forcément la tâche plus facile. S’il est vrai que le Nigéria doit jouer contre l’Argentine de Messi, dans une moindre mesure la Bosnie et l’Iran sont des équipes à la portée des Supers Eagles.

Pour la petite histoire, John Obi Mikel, cadre du Nigéria, a perdu ses trois confrontations contre Lionel Messi : perdu ses trois confrontations face au Barcelonais : en finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 2005, en finale des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 puis lors de la dernière Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Idem pour la Côte d’Ivoire avec la Colombie, la Grèce et le Japon dans le groupe E. »Ce groupe est assez équilibré, a commenté le coach Sabri Lamouchi. Pour la Côte d’Ivoire, ce tirage paraît en tout cas moins difficile que pour les deux dernières éditions de la compétition. Mais on ne peut pas dire que ce soit un cadeau non plus. On trouve l’une des meilleures sélections d’Amérique du Sud, la meilleure nation asiatique et une redoutable équipe européenne connue pour son engagement et sa bonne organisation. »

L’Algérie s’en sort également avec la Belgique de Lukaku, la Russie et la Corée du Sud. « On aurait pu avoir un groupe beaucoup plus difficile, mais il n’y a pas de petit ou de grand groupe », a d’ailleurs ajouté le sélectionneur des Fennecs, Vahid Halilhodzic.

« La Belqique est une grande nation de football, a-t-il ajouté. Selon moi, elle peut même être une des surprises de cette compétition. Je connais bien l’équipe de Russie, entraînée par un très grand entraîneur. La Corée joue également un football très technique, fait de passes et de permutation. On viendra essayer de surprendre ! On ne viendra pas en touriste, mais ça sera très difficile. »

Tous les observateurs s’entendent pour dire que le groupe le plus abordable sera sans doute le groupe E, dans lequel on retrouve la Suisse, l’Équateur, la France et le Honduras.

Par ailleurs, la FIFA a annoncé que le montant total des versements aux participants a été augmenté  de 37 % comparativement à la dernière coupe du monde en Afrique du Sud en 2010.

Chacune des 32 équipes percevra la somme de 1,5 million $ « pour couvrir ses frais de préparation, tandis que 70 millions de dollars seront versés via les associations membres aux clubs dont les joueurs prendront part à la compétition, à titre de contribution pour leur participation à l’événement. »

Le vainqueur du tournoi repartira avec la cagnotte de 35 millions $, tandis que le malheureux finaliste recupèrera 25 millions $. « L’équipe classée troisième USD 22 millions, l’équipe classée quatrième USD 20 millions et les quart-de-finalistes USD 14 millions, a-t-on ajouté. Les équipes éliminées en huitièmes de finale toucheront quant à elles 9 millions et enfin celles qui ne franchiront pas la phase de groupes toucheront 8 millions. »

Voici les groupes

A : Brésil, Croatie, Mexique, Cameroun

B : Espagne, Pays-Bas, Chili, Australie

C : Colombie, Grèce, Côte d’Ivoire, Japon

D : Uruguay, Costa Rica, Angleterre, Italie

E : Suisse, Équateur, France, Honduras

F : Argentine, Bosnie, Iran, Nigéria

G : Allemagne, Portugal, Ghana, États-Unis

H : Belgique, Algérie, Russie, Corée du Sud

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.