le Dictionnaire de la bande dessinée d’Afrique francophone de Christophe Cassiau-Haurie

Publié à la fin de l’année 2013, le Dictionnaire de la bande dessinée d’Afrique francophone de Christophe Cassiau-Haurie est un ouvrage indispensable que tous les amateurs du genre devraient consulter.

Illustré par Jason Kibiswa, le dictionnaire de près de 400 pages est publié chez l’Harmattan et propose de suivre «l’expansion de la bande dessinée d’Afrique qui s’accélère depuis quelques années».

Dictionnaire de la bande dessinée d’Afrique francophoneCette petite bible est essentiellement constituée d’auteurs, de leurs personnages et héros ainsi que des associations et des maisons d’édition de BD provenant tous et toutes des pays francophones du continent. Fait à noter, il est question de l’Afrique au sens politique du terme. Exit donc la Réunion et Mayotte par exemple.

On y découvrira des auteurs qu’on ne présente plus comme Marguerite Abouet qui avec Clément Oubrerie a donné à l’humanité la série Aya de Yopougon, qui a fait plein de petits depuis. C’est aussi le cas de Samuel Eto’o, l’un des meilleurs joueurs africains de soccer, mais qui est aussi le personnage de la série de neuf tomes, Samuel Eto’o fils de Joelle Esso, édité par Dagan éditions.

«Ce dictionnaire est sur la bande dessinée. Il parle donc de bande dessinée et pas d’autre chose. Les auteurs faisant exclusivement de la caricature ou de l’illustration ne sont pas recensés», explique d’ailleurs l’auteur, journaliste et directeur de la collection l’Harmattan BD, Christophe Cassiau-Haurie.

Fort heureusement pour tous les amoureux de planches et de strip, il sera possible au lecteur de consulter des couvertures et des pages d’œuvres des dessinateurs et des ouvrages en questions.

Il y a aussi des illustrations originales de Jason Kibiswa, artiste plasticien, photographe et dessinateur professionnel de BD.  Il planche d’ailleurs actuellement sur projet de BD qui lui «tient vraiment à cœur» avec Christophe Cassiau-Haurie.

Si regret il y a, ce serait peut-être l’absence d’une table de matière organisée en différentes catégories, par pays ou par ordre alphabétique notamment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.