Vivre de la cinéaste Maharaki à Vues d’Afrique

Vivre. Voilà un mot bien spécial pour Tom, élève studieux, mais quelque peu distrait. C’est aussi le titre de ce court-métrage inspirant qui nous transporte à travers différentes réalités sociales.

Tout commence à l’école, lorsque l’institutrice de Tom demande à l’ensemble de ses étudiants ce qu’ils souhaitent faire comme métier plus tard. Une question qui semble complexe dans l’esprit de Tom qui ne cesse de s’interroger sur ce que pourrait être qualifié par son institutrice, comme par les autres élèves de «bonne réponse».

Vivre_MaharakiRéalisé par la Martiniquaise Maharaki, Vivre est avant tout un projet lié à l’envie de montrer une réalité d’un enfant de 12 ans qui cherche à évoluer dans sa société malgré tout ce qui peut y passer.

À travers les différents scénarios, on voyage dans l’esprit de Tom qui a conscience des ravages de la drogue, de l’omniprésence de la violence, du terrorisme et de la guerre. Tant de questionnements qui font croire à Tom que le bonheur est à la portée de celui qui le veut bien et qui se bat pour l’atteindre.

Ce court-métrage de 15 minutes est plutôt coup de fouet. Le spectateur n’a pas le choix que de suivre le panache de cet enfant de 12 ans qui ne cesse d’interroger les adultes et qui semble loin de l’innocence de l’enfance.

Maharaki souhaitait mettre en lumière différentes réalités des sociétés créoles et africaines: les jeunes sont, selon elle, confrontés au monde et à de dures réalités. Cela les oblige à grandir bien plus vite et à rester aux aguets pour ne surtout pas perdre le fil.

Résultat : les jeunes ont cette envie pressante de vivre et de ne surtout pas manquer le bon wagon qui les emmènera vers la destination qu’ils auront choisie.

Un court métrage est touchant par son universalité à la fois inspirante et bouleversante. C’est un véritable challenge artistique et technique où les enfants sont les premiers acteurs et prouvent qu’eux aussi, ils sont capables de prendre le contrôle de leur vie, de leurs rêves et de leurs inspirations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.