Karim Ouellet au FrancoFolies: un fox romantique et généreux

Karim Ouellet est revenu par la grande porte que aux FrancoFolies cette année. Pour la première fois de sa jeune carrière, le petit prodige québécois a présenté un spectacle complet sur la scène principale du célèbre festival, à la place des Arts de Montréal, le lundi 16 juin.

Karim-Ouellet-Francos2014-Touki-Montreal-5Celui qui avait ouvert l’an dernier le concert événement «25 ans, 25 artistes, 25 chansons» sur cette même scène a réussi à transporter le public montréalais dans son univers éclectique.

Influences soul, roots, reggae ou encore électro… Karim Ouellet a servi sa pop intelligente avec classe et élégance pendant plus d’une heure trente.

Armé de sa guitare et entouré de six musiciens (dont deux membres de Misteur Valaire aux cuivres) ainsi que trois choristes, le jeune auteur-compositeur-interprète d’origine sénégalaise a ouvert le bal sur une note plutôt rock avec le morceau «Cyclone», extrait de son deuxième album à succès «Fox», sorti en 2012.

Cette première chanson a d’ailleurs été retransmise en direct dans l’émission de Pénélope McQuade sur les ondes de Radio-Canada, bénéficiant par la même occasion d’une couverture de l’est à l’ouest du pays. Une bien belle visibilité pour le jeune artiste qui a reçu en mars dernier le trophée Juno du meilleur album francophone de l’année.

Le fox romantique

Malgré la foule imposante qui s’était déplacée pour l’occasion, l’artiste a su recréer des moments intimes, si chers à ce jeune homme qu’on imagine romantique. Son interprétation à la guitare acoustique du titre Plume, qui a donné le titre de son premier album paru en 2011, était particulièrement réussie.

Karim-Ouellet-Francos2014-Touki-Montreal-9«J’avais le cœur en mille morceaux lorsque j’ai composé cette chanson, a-t-il expliqué au public. Maintenant ça va mieux, mais c’est un titre que j’aime bien interpréter.»

Les relations amoureuses tiennent une place importante dans le répertoire de Karim Ouellet. C’est d’ailleurs grâce au titre L’amour qu’il s’est fait connaître du grand public. Ce morceau à la mélodie diablement efficace n’a pas laissé le public de marbre sur la place des Festivals.

Un autre beau moment du spectacle était également placé sous le signe de l’amour. Il s’agit de la version acoustique de «Marie-Jo», une ballade empreinte de mélancolie, que l’artiste québécois a chanté en compagnie d’une chorale en toute fin du concert. Un moment unique et émouvant.

Un artiste généreux

Karim Ouellet est un artiste généreux. Généreux avec son public, mais également avec ses amis musiciens. Il a partagé le titre Je t’aime, aux fortes sonorités reggae, avec la pétillante Marième, qu’il présente comme une très bonne amie. Le temps d’une chanson, il a même confié la scène à sa petite sœur Sarahmée, ayant un style beaucoup plus «urbain» ainsi qu’au rappeur Koriass.

Malgré une énergie parfois inégale, Karim Ouellet n’a pas déçu pour son premier vrai concert sur la grande scène des FrancoFolies. Ce n’est toutefois pas fini, car c’est au fox de Québec que revient la mission de chauffer le public de Stromae au Centre Bell de Montréal les 17 et 18 juin prochains.

Liste des chansons: Cyclone, Les brumes, En couleurs, Le monstre, Fox, Foudre, Plume, L’amour, La moindre des choses, Je t’aime (avec Marième), Quelqu’un (Sarahmée), 88mph (Koriass), Décembre (avec Sarahmée), Le lapin blanc, La fin, Marie-Jo

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE