Mondial2014: les salaires des entraîneurs et autres sorciers blancs

0

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi, est le plus payé entraîneurs africains à la Coupe du monde de la FIFA, au Brésil, avec plus de 1 million $. À l’autre opposée le Ghanéen James Kwesi Appiah touche près de 251 770 $, soit 150 fois le salaire moyen au Ghana, selon Forbes.

Sur les cinq pays qualifiés pour le tournoi majeur de la FIFA, seules deux sélections sont entraînées par des coachs locaux : le Ghana et le Nigéria.

Sabri LamouchiL’Allemand Volke Finke, le franco-bosniaque Vahid Halilhodžic et dans une moindre mesure, le Franco-Tunisien Sabri Lamouchi sont des sorciers blancs.

Cette expression désigne les techniciens étrangers, souvent français, embauchés à coup de gros salaires par les fédérations africaines. Les trois sont d’ailleurs en tête de ce classement.

Le classement des sélectionneurs africains au mondial, selon Forbes

• Sabri Lamouchi, Côte d’Ivoire, 1,03 million $

• Vahid Halilhodži, Algérie, 1 million $

• Volke Finke, Cameroun, 394 440 $,

• Stephen Keshi, Nigéria, 392 420 $

• James Kwesi Appiah, Ghana, 251 770 $

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.