Ester Rada, deux fois plutôt qu’une au Festival de Jazz de Montréal

La chanteuse israelo-éthiopienne Ester Rada a semé un peu de son univers teinté à la fois d’Ethio-Jazz, de funk, de soul, mais aussi de RNB, lors de son passage au Festival international de Jazz de Montréal, et ce, deux fois plutôt qu’une sur la scène Ford. Retour en images sur spectacle/découverte d’une artiste au talent indéniable, influencée aussi bien par Michael Jackson, Erykah Badu, Aretha Franklin, que par la musique religieuse et éthiopienne qui a bercer son enfance.

Courtoisie : Festival de Jazz de Montréal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.