Festival de Jazz: Ambrose Akinmusire au Gesu, comme à la maison

Deux ans après son passage au Festival de Jazz,  le prometteur trompettiste et compositeur Ambrose Akinmusire a été de nouveau invité à Montréal pour une série de trois spectacle au Gesu. En plus de proposer ses créations (notamment les extraits de son dernier album The Imagined savior is far easier to paint, sorti chez Blue Note), celui qui est né en 1982 en Californie, d’un père nigérian et d’une mère originaire du Mississippi a partagé la scène avec Bill Frisell et Trigram. Retour en image sur ces spectacles.

Courtoisie : Festival de Jazz de Montréal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.