Betty Bonifassi entonne ses chants d’esclave

Un peu plus de deux mois avant la sortie de son album fort attendu, Chants d’esclaves, chants d’espoir, Béatrice «Betty» Bonifassi a eu l’occasion quelques une de ses pièces, lors d’un spectacle inscrit dans le cadre de la 35e édition du Festival international de Jazz de Montréal. Au programme, hommage à ces chansons noires des années 1920, mais dans une relecture électrofunk. Retour en image à cette soirée du 6 juillet, au Club Soda, à Montréal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.