Impact de Montréal: première victoire avec Ignacio Piatti face au Fire de Chicago

Di-Vaio- MTL-CHI1984Pour le baptême du joueur désigné Iagnacio Piatti en MLS, l’Impact de Montréal s’est contenté d’un score de 0-0 jusqu’à la 84e minute avant que Marco Di Vaio expédie un boulet du gauche dans les filets du Fire de Chicago.

Dans un Stade Saputo frais (18 degrés), les poulains de Frank Koplas avaient à cœur de rompre le signe indien et d’offrir à leur partisan une victoire et surtout du beau jeu. C’est encore et toujours grâce à l’increvable Di Vaio que le salut est arrivé.

« Ça fait du bien, a fait savoir l’entraîneur Frank Klopas. Ça fait longtemps que nous attendions ce résultat. Nous avons disputé plusieurs rencontres lors desquelles nous méritions des points, mais il faut avancer. Les joueurs ont offert une bonne performance ce soir. »

Formation_DépartAligné d’entrée sur son côté gauche, le nouveau numéro 10 de l’Impact de Montréal a montré de belles choses. On a d’ailleurs senti une belle complicité naissante entre le numéro 9 et le nouvel arrivant.

Dès la 5e minute, sur une belle passe de Di Vaio, Piatti a eu sa première incursion dans la défense adverse, mais un contrôle de trop a permis à l’équipe adverse d’écarter le danger.

« Pour ce premier match, je pense que j’ai bien joué et l’équipe a connu une bonne performance, a confié Piatti. Nous avons bien joué ensemble ce soir. Je connaissais déjà la MLS et le style de jeu donc il n’y a pas eu de surprise pour moi. Je devrai quand même adapter mon jeu. »

Marco Di Vaio a également souligné que ce n’était pas « facile pour [Piatti], car il arrive avec une équipe qui tente de retrouver sa confiance. Cette victoire nous aidera et je pense que son arrivée avec nous peut aider la confiance générale du groupe. »

Sur l’ensemble de la première mi-temps, et jusqu’à sa sortie à la 74e minute, c’est toutefois du côté de Justin Mapp que sont arrivées les quelques occasions dangereuses de l’Impact de Montréal.

Piatti- MTL-CHI1984Pendant longtemps, les deux équipes se sont observées dans une espèce de faux rythme. Très appliqués, les visiteurs ont maintenu un bloc défensif très efficace qui a causé beaucoup de difficultés à l’équipe locale, notamment dans l’axe.

En deuxième mi-temps, les entrées de Felipe (pour Bernier) et Romero (pour Piatti) ont quelque peu re-dynamisé l’équipe, surtout au milieu de terrain. Il faut dire que Felipe et Gorka ont su s’alterner de la meilleure des façons, récupérant un maximum de ballon et lançant toutes les contre-attaques.

« Les joueurs ont offert une bonne performance ce soir. Les substitutions ont apporté beaucoup d’énergie au bon moment », a d’ailleurs souligné le coach Koplas.

Sur une des actions initiées par Felipe, Andres Romero a d’ailleurs failli inscrire le premier but de la rencontre. Il aura fallu toute la détente de l’excellent gardien Sean Johnson pour stopper cette occasion.

Grâce à un très bon positionnement sur le terrain de l’expérimenté Di Vaio, l’Impact de Montréal va inscrire le seul but de la rencontre. À six minutes de la fin du match, ce but va réduire à néant toutes les chances du Fire. Malgré l’entrée du virevoltant Sanna Nyassi, Chicago ne réussira jamais à trouver le chemin des buts de Evan Bush, aligné à la place du titulaire habituel Troy Perkins. Les quatre minutes d’arrêt de jeu ne changeront finalement rien à l’issue de la rencontre.

Impact-Piatti-Bush_GorkaLes compositions

Impact de Montréal : Bush; Camara, Ferrari, Lefèvre, Miller; Larrea, Bernier (45′ Felipe), Piatti (54′ Romero), Duka, Mapp; Di Vaio

Remplacants: Perkins, McInerney, Ouimette, Tissot, Jackson-Hamel

Fire de Chicago : Johnson; Palmer, Hurtado, Ianni, Cochrane; Alex (61′ Amarikwa), Watson, Larentowicz, Shipp; Cocis, Magee

Remplacants: Reynish, Soumare, Ward, Pause, Nyassi, Joya

Avertissement(s)

CHI – 24′ Ianni

MTL – 70′ Larrea

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE