Canada U20: le Nigéria en finale contre les Allemandes

En s’imposant facilement (6-1) contre la Corée du Nord, l’équipe féminine U-20 du Nigéria a obtenu le droit d’affronter les Allemandes, victorieuses des Françaises (2-1), en finale de la Coupe du monde de soccer féminin des moins de 20 ans.

Nigeria-Canada-U20 Les joueurs du Peter Dedevbo n’ont laissé aucune chance au sélectionneurHwang Yong Bong de la République populaire démocratique de Corée, ce mercredi 20 au Stadede Moncton.

Sur l’ensemble du match, c’est la numéro 4 Asisat Oshoala qui a ébloui grâce à son réalisme. Elle a en effet trouvé le chemin du filet coréen quatre fois plutôt qu’une. Chaque fois, la gardienne Kim Cho a dû récupérer le ballon dans ses buts.

«Maintenant, nous sommes en finale et quel que soit l’adversaire, nous n’avons peur de personne, a souligné le sélectionneur Dedevbo. J’avais dit à mes joueuses avant le tournoi que la Coupe du Monde démarrait réellement aux quarts de finale. Et depuis, mon équipe progresse à chaque match.»

De son côté, le coach Hwang Yong Bong a déploré la performance de ses joueuses, particulièrement le secteur défensif qui a pris de l’eau. «Mes joueuses étaient trop tendues et excitées par l’idée de jouer une demi-finale de Coupe du Monde, a-t-il confié à la fin du match. Mon objectif avant le tournoi était d’être toujours là au dernier jour. Certes, nous y serons, mais nous n’étions pas obligés de nous arrêter à ce stade».

Nigeria-Canada-2014-U20Asisat Oshoala, Courtney Dike (47’), Uchechi Sunday (55’) sont les Nigérianes qui ont inscrit les six buts. Ri Un Sim (31’) et Jon So Yon (tir de pénalité à la 62’) ont marqué pour la Corée.

En finale à Montréal, ce 24 août à 19h, les Falconets du Nigéria rencontreront les Allemandes de la sélectionneuse Maren Meinert.

À l’issue d’un plein, avec beaucoup d’intensité, ses joueuses ont su battre une «très bonne équipe» de France (2-1). «C’est la raison qui me rend deux fois plus heureuse d’avoir gagné, a confié Maren Meinert de la Nationalmannschaft. Nous joueuses ont tout donné et nous avons eu de la chance sur certaines situations.»

La Française Griedge Mbock Bathy a été la seule marqueuse de son équipe (45’), tandis que Pauline Bremer (12’) et Lena Petermann (81’) ont inscrit les buts côté allemand.

Si les Allemandes gagnent le trophée, ce 24 août, comme leur compatriote de la Mannschaft au Brésil, il s’agira de leur troisième titre de championnes du monde. Pour le match de la troisième place, les Françaises affronteront les Nord-Coréennes.

Les deux matchs seront diffusés dans plus de 200 pays à travers le monde, a fait savoir le comité organisateur du tournoi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.