Kamel Daoud, Prix des cinq continents de la Francophonie

0

Avec son roman Meursault, contre-enquête publié aux Editions Barzakh, l’Algérien Karel Daoud a gagné le 13e Prix des cinq continents de la Francophonie.

Kamel Daoud- Meursault, contre-enquêteRéuni le 26 septembre au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à Paris, le jury du Prix a donc finalement désigné Kamel Daoud pour son roman « Meursault, contre-enquête », publié aux Éditions Barzakh.

Le jury, présidé par l’écrivain, Prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), a souhaité récompenser

«[Il s’agit d’un] roman qui interroge nos aveuglements historiques toujours actuels et pose la question de la justice et de la prise en compte de l’altérité une fois apaisée la terreur coloniale», a fait savoir le jury, présidé par l’écrivain et Prix Nobel de littérature, le Mauricien Jean-Marie Gustave Le Clézio.

L’Algérien succède à Amal Sewtohul, lauréat de l’édition 2013 pour son roman Made in Mauritius (Éditions Gallimard). Kamel Daoud recevra son prix, le 28 novembre prochain à Dakar (Sénégal), dans le cadre du XVe Sommet de la Francophonie.

Kamel-DaoudJournaliste au Quotidien d’Oran, Daoud est l’auteur du recueil Le Minotaure 504 (Sabine Wespieser éditeur, 2011). Son premier roman Meursault, contre-enquête, a été publié en Algérie par les éditions Barzakh en 2013 et en France par Actes Sud en 2004.

Meursault, contre-enquête a déjà remporté le Prix François Mauriac. Il fait également partie de la première sélection du Prix Renaudot ainsi que du Prix Goncourt.

L’ouvrage sera également adapté à l’automne 2015 au théâtre Liberté de Toulon, et ce, dans une mise en scène de Philippe Berling. Un projet au cinéma serait également en cours.

Créé en 2001 par la Francophonie, Le Prix des cinq continents « permet de mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents et de les promouvoir sur la scène littéraire internationale ».

Le jury du prix 2014 est composé de Jean-Marie Le Clézio(Maurice), Lise Bissonnette (Canada-Québec), Ananda Devi (Maurice), Hubert Haddad (Tunisie-France),Monique Ilboudo (Burkina Faso), Paula Jacques (France-Égypte), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Pascale Kramer (Suisse), Jean-Marie Gustave Le Clézio (Maurice), René de Obaldia de l’Académie Française (Hong Kong), Lyonel Trouillot (Haïti) et Amal Sewtohul, lauréat du prix 2013.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.