Prix Club Avenir: Fairouz Oudjida, Karima Brikh et Malik Boukhira primés

La mezzo-soprano Fairouz Oudjida, la journaliste Karima Brikh, ainsi que Malik Boukhira et Mohamed Ammour font partie des lauréats de l’édition 2014 des Prix Club Avenir.

Karima-BrikhAu total, six lauréats ont été honorés lors de la 12e édition du Gala Club Avenir, le samedi 01 novembre, à la salle Gesù, à Montréal.

La palme d’or Club Avenir a ainsi été décernée Malik Boukhira, diplômé en design industriel et cofondateur de la firme Spearhead Games, spécialisée dans la conception et la production de jeux électroniques.

La journaliste et animatrice de TVA Nouvelles, Karima Brikh, s’est vu décerner le Grand Prix Jeune Potentiel tandis que la mezzo-soprano Fairouz Oudjida a été couronné du prix Entreprenariat au Féminin.

Hafid Naoun et la Dre Meriem Benmelouka (Prix réussite professionnelle) et Mohamed Ammour (Prix contribution communautaire) sont les autres lauréats.

Fondation_AvenirFondée en novembre 2002, la Fondation Club Avenir est un organisme sans but lucratif qui s’est donné comme mission d’encourager l’intégration par l’excellence et l’entreprenariat.

«Ce qu’il faut surtout retenir cette année, c’est le rôle important qu’ont joué nos jeunes bénévoles dans la réalisation du gala., a indiqué Ahmed Aïna, le président de la Fondation Club Avenir. Il prennent de plus en plus de place dans la Fondation et se préparent à prendre la relève. Nous sommes fiers de ce développement et nous continuerons d’encourager nos jeunes compatriotes à se prendre en mains.»

Animée par Leila Dilmi et Mahmoud Aberkane, la soirée a également été l’occasion de célébrer l’excellence de la communauté algérienne au Canada. Pour l’occasion, «la rockeuse du désert», Hasna El Becharia, avait été invité. Il faut dire que le gala ccoïncidaitavec le soixantième anniversaire du déclenchement de la révolution algérienne du 1er novembre 54.

Plusieurs personnalités, notamment politique, étaient conviés à ce douzième gala. Citons  Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, Stéphane Dion, député fédéral libéral, Djaouida Sellah, députée NPD, Smaïl Benamara, ambassadeur d’Algérie et  Abdelghani Amara, Consul Général d’Algérie à Montréal.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.