Alain Mabanckou, finaliste du Man Booker International Prize

L’écrivain Alain Mabanckou et la Guadeloupéenne Maryse Condé ont été sélectionné dans la liste des finalistes du Man Booker International Prize, lancé en 2005 en complément du prestigieux Booker Prize britannique.

Natif de Pointe-Noire en République du Congo et récipiendaire en 2006 du prix Renaudot, l’auteur de Black Bazar et Demain j’aurai vingt ans, fait partie des dix auteurs en lice pour le Man Booker International Prize.

Alain Mabanckou au Salon du livre de Montréal, Touki Montréal, 2010
Alain Mabanckou au Salon du livre de Montréal, Touki Montréal, 2010

La traduction anglaise de son essai Lettre à Jimmy a notamment été publié aux Etats-Unis en janvier dernier et THE LIGHTS OF POINTE-NOIRE (Lumières de Pointe-Noire)  sort en le 14 mai prochain en Angleterre.

« Merci aux membres de ce prestigieux jury de m’avoir sélectionné dans la dernière liste des dix auteurs dont ma « grande soeur » Maryse Condé », a fait savoir l’auteur Franco-Congolais

Le Man Booker International Prize est décerné tous les deux ans à un auteur encore en vie pour des oeuvres publiées ou traduites en langue anglaise. Le récipiendaire, qui sera connue le 19 mai ( à Londres ), recevra 60 000 euros.

Outre Alain Mabanckou et Maryse Condé, citons également dans la liste Marlene van Niekerk (Afrique du Sud), Mia Couto (Mozambique), Ibrahim al-Koni (Libye), mais aussi Hoda Barakat (Liban), César Aira (Argentine), Fanny Howe (Etats-Unis), Amitav Ghosh (Inde) et László Krasznahorkai (Hongrie).

Cette liste finale a été annoncé par le président du jurt, Marina Warner, lors d’une conférence de presse organisée à l’Université de Cape Town, en Afrique du Sud, le mardi 24 Mars.

Dans le passé, l’écrivain nigérian Chinua Achebe (2007), la Canadienne Alice Munro (2009), l’Américain Philip Roth (2011) et ainsi que Lydia Davis (2013) ont déjà reçu ce prix.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE