Zebda revient en juillet au Québec, comme des Chérokees

Le groupe toulousain Zebda lancera les festivités de la 29e édition du Festival international Nuits d’Afrique, le 7 juillet prochain, au Metropolis de Montréal.

Zebda 2011Il s’agira d’un retour au Québec et dans la métropole pour ce groupe qui a fait tant tomber des chemises sur les pistes de danse dans la Francophonie.

Douze ans après leur dernière visite, il est évident que les admirateurs montréalais seront au rendez-vous  au Métropolis, tout comme ceux du Québec, le 9 juillet, au Festival d’été.

Pour Magyd et sa bande, l’occasion sera belle pour présenter les deux albums qu’ils ont sortis entre temps. D’abord le dernier, Comme des cherokees, aussi festifs que les cinq derniers. Mais, surtout l’avant-dernier, Second détour, qui marquait le retour sur scène après huit ans d’absence de ce groupe qui a tant marqué Toulouse et les festivals francophones du monde.

«[“Second Tour”], c’est une forme de résistance à des idées racistes et nauséabondes », expliquait en 2010 Mustapha Amokrane, qu’on appelle simplement Mouss, 44 printemps à l’époque.

Le groupe est resté militant, engagé et n’hésite jamais à dire ce qu’il pense. Les Cherokee, Magyd, Mouss, Hakim, Rémi et Joël, sont restés les mêmes, les petits pas de danse en plus. Et un dimanche autour de l’église, comme dans les deux écoles, Zebda n’a jamais choisi entre les deux approches.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.