Sonia Rolland recoit le prix Hommage du CIRTEF à Montréal

L’actrice et réalisatrice franco-rwandaise Sonia Rolland a reçu le prix hommage du CIRTEF, en marge de l’ouverture de la 31e édition du Festival Vues d’Afrique, à Montréal.

Sonia-RollandÉlue Miss France 2000, après son titre de Miss Bourgogne 1999, Sonia Rolland est née à Kigali (Rwanda) d’un père français et d’une mère rwandaise. On lui doit les documentaires Rwanda, du chaos au miracle et Homosexualité : du rejet au refuge, tous les deux réalisés en 2014.

Lors de l’édition anniversaire du festival (30e édition), l’an dernier, c’est la Franco-malienne Aïssa Maïga qui avait ce prix Micheline Vaillancourt, prix Hommage du Conseil international des Radios et télévisions d’expression françaises (CIRTEF).

Sonia Rolland qui succède à Aïssa Maïga est également venue chercher son prix sur la scène du Cinéma Impérial, dans le Quartier des spectacles.

«On ne voit pas le Rwanda, comme moi je le vois, sous un aspect positif», a confié la cinéaste au moment de recevoir son prix des mains de Gérard Le Chêne, président et fondateur de Vues d’Afrique.

SONIA ROLLAND-RWANDA, DU CAHOS AU MIRACLEEn plus du prix Micheline Vaillancourt, la cinéaste doit également présenter son documentaire Rwanda, du chaos au miracle le 30 avril (18h 00), à la Cinémathèque québécoise. Une rediffusion du film est également proposée le 2 mai, à 14h 00.

Dans ce long métrage de 52 minutes, Sonia Rolland présente son pays de naissance: le Rwanda, «petit pays d’Afrique centrale, tristement célèbre pour avoir été le territoire d’un des plus importants génocides de l’Histoire».

Vingt ans après le génocide, l’ex-Miss France revient dans son pays pour rencontrer les différents acteurs du renouveau du pays.

Rwanda, du chaos au miracle est en compétition dans la catégorie documentaire, long métrage.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE