King Sunny Ade et Erykah Badu honorés au Festival de Jazz

0

Le Nigérian King Sunny Ade et l’Américaine Erykah Badu seront honorés cette année, lors de la 36e édition du Festival international de Jazz de Montréal (FIJM).

King_Sunny_Brochure_PhotoLe chanteur-compositeur et guitariste nigérian fait partie des cinq prix annoncés le 20 mai par l’organisation du Festival. De son vrai nom Sunday Adeniyi, il revient six ans après sa dernière visite à Montréal et recevra le 12e Prix Antonio-Carlos-Jobim.

Le prix, lancé en 2004, «récompense un artiste qui s’est particulièrement démarqué dans le domaine de la musique du monde, un genre musical dont les métissages culturels ont indéniablement influencé l’histoire du jazz».

Pendant le festival, l’auteur des albums Juju MusicSynchro System et Aura (tous chez Island Records), se produira, le 30 juin à 22 h au Club Soda dans le cadre de la série Les Nuits Heineken.

Erykah_Badu_Photo-credit-Gianfranco-Tripodo-Red-Bull-Music-Academy-1SM-200x300Autre grande visite à Montréal, celle d’Erykah Badu qui recevra le Prix Ella-Fitzgerald récompensant un artiste de jazz au talent remarquable qui a eu un impact et une influence majeurs sur la scène internationale.

Celle qui jouera le 29 juin, à 19 h 30, à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, succédera à Diana Ross (2014), Holly Cole (2013), Liza Minnelli (2012) ou Sade (2011) qui ont déjà eu ce prix.

Par ailleurs, l’Américain James Cotton recevra le Prix B.B.-King, créé en 2014. Les autres lauréats sont Al Di Meola (Prix Miles-Davis) et Bill Milkowski (Prix Bruce-Lundvall).

Le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) se tiendra du 26 juin au 5 juillet.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.