Canada 2015: la France de Mbock, victorieuse contre les Anglaises

Sommer-Thomis_joie-edf

Les anglaises, conduites par l’attaquante de chelsea et Nigérianne d’origine Eniola Aluko, se sont inclinées 1-0 lors de leur premier match, contre les Bleues, à la Coupe du monde féminine de la FIFA.

Grâce à un somptueux but d’Eugénie Le Sommer, 26 ans, à la 29e minute, les Bleues ont réalisé le match parfait pour bien commencer le tournoi et conforter leur statut de favorite pour le titre.

« Nous avons assisté à une rencontre de niveau international, a d’ailleurs mentionné Mark Sampson, sélectionneur de l’Angleterre. Le résultat est négatif mais nous pouvons néanmoins en retirer beaucoup d’éléments positifs. »

De son côté, le sélectionneur de la France, Philippe Bergeroo, s’est réjoui de ce premier succès qui place son équipe dans les meilleures conditions pour la suite des choses.

Philippe Bergerôo-filigrane
Photo: Touki Montréal

« L’Angleterre a fermé le jeu mais n’a jamais été vraiment en mesure de nous inquiéter, a-t-il déclaré. J’ai demandé à mes joueuses de jouer un maximum au sol pour réagir au vent. Nous avons su contrôler le match en deuxième mi-temps. »

Organisé dans son 4-4-2 classique –  avec Gaetane Thiney et Le Sommer en attaque; Elodie Thomis, Louisa Necib, Amandine Henry et Camille Abily au milieu; Wendie Renard, Laure Boulleau, Laura Georges et Jessica Houara en défense; Sarah Bouhaddi dans les buts -, l’équipe française de football féminin s’est assurée de couper le lien entre Eniola Aluko et le reste des joueuses anglaises.

Les Françaises doivent rencontré la Colombie, le 13 juin, à Moncton, avant leur dernier match de poule à Ottawa, le 17 juin, contre le Mexique.

Photo Une : courtoisie FFF

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.