Canada 2015: la France de Mbock, victorieuse contre les Anglaises

Sommer-Thomis_joie-edf

Les anglaises, conduites par l’attaquante de chelsea et Nigérianne d’origine Eniola Aluko, se sont inclinées 1-0 lors de leur premier match, contre les Bleues, à la Coupe du monde féminine de la FIFA.

Grâce à un somptueux but d’Eugénie Le Sommer, 26 ans, à la 29e minute, les Bleues ont réalisé le match parfait pour bien commencer le tournoi et conforter leur statut de favorite pour le titre.

“Nous avons assisté à une rencontre de niveau international, a d’ailleurs mentionné Mark Sampson, sélectionneur de l’Angleterre. Le résultat est négatif mais nous pouvons néanmoins en retirer beaucoup d’éléments positifs.”

De son côté, le sélectionneur de la France, Philippe Bergeroo, s’est réjoui de ce premier succès qui place son équipe dans les meilleures conditions pour la suite des choses.

Philippe Bergerôo-filigrane
Photo: Touki Montréal

“L’Angleterre a fermé le jeu mais n’a jamais été vraiment en mesure de nous inquiéter, a-t-il déclaré. J’ai demandé à mes joueuses de jouer un maximum au sol pour réagir au vent. Nous avons su contrôler le match en deuxième mi-temps.”

Organisé dans son 4-4-2 classique –  avec Gaetane Thiney et Le Sommer en attaque; Elodie Thomis, Louisa Necib, Amandine Henry et Camille Abily au milieu; Wendie Renard, Laure Boulleau, Laura Georges et Jessica Houara en défense; Sarah Bouhaddi dans les buts -, l’équipe française de football féminin s’est assurée de couper le lien entre Eniola Aluko et le reste des joueuses anglaises.

Les Françaises doivent rencontré la Colombie, le 13 juin, à Moncton, avant leur dernier match de poule à Ottawa, le 17 juin, contre le Mexique.

Photo Une : courtoisie FFF

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.