Ayrad, une chaleur méditerranéenne aux Francofolies

Ayrad-Franco-Touki-Montreal-4La formation Ayrad s’est produite le samedi 20 juin, sur la scène Hydro-Québec pour deux concerts aux rythmes berbères et andalous, dans le cadre de la 27e édition des Francofolies de Montréal.

Nommé aux derniers Prix Junos (récompensant les artistes œuvrant dans l’industrie canadienne de la musique), le sextuor montréalais et trois musiciens invités ont proposé un récital d’une dizaine de chansons.

Les titres, tous aux sonorités variées, ont permis d’assister à un concert multiculturel réunissant le raï, le groove ou encore le reggae. Ces différents styles musicaux complémentaires ont ainsi donné un effet festif et dansant.

Ayrad-Franco-Touki-Montreal-5 Autour du chanteur-guitariste et compositeur, Hamza Abouabdelmajid, le collectif réunit des musiciens multi-instrumentalistes. Le public a pu entendre le violon se mêler à la guitare, mais aussi aux percussions, au clavier ou encore au trombone, sans oublier le haut-bois.

Le savant mélange a permis de se transporter virtuellement le public aux bords de la méditerranée. Ce soir-là, beaucoup de rythmes laissaient la place à des moments d’improvisations de la part des musiciens. La belle énergie qui en découlait a encouragé le public à improviser à son tour ses propres danses.

Un des moments appréciés par l’auditoire a été une chanson offerte à «toutes les mères présentes» pour un rai des plus chaleureux.

Ayrad-Franco-Touki-Montreal-3Le spectacle a été ponctué par peu de discours, les artistes préférant parler avec des sourires et leurs instruments. Et ça fonctionnait parfaitement. Toutes les générations étaient touchées par cette musique aux accents multiculturels endiablés, donnant au public l’envie de continuer toute la soirée, avec eux.

En guise de remerciements, Ayrad a repris une des chansons les plus emblématiques et des plus dansantes, du rai : Abdel Kader de Rachid Taha, Khaled et Faudel lors de leur concert 1,2,3 Soleil.

Le groupe Ayrad s’est construit après une rencontre entre Hamza Abouabdelmajid et la guitariste et joueuse de haut-bois, Annick Beauvais. En 2013, ils ont été récompensés avec le prix de la Diversité.

Ayrad sera en tournée au Québec tout l’été, de Gatineau à Gaspé en passant par Chambly, pour finir en Écosse et au Royaume-Uni.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE