11e édition du Festival international du film black de Montréal

Les cinéastes Abderrahmane Sissako, Souleymane Cissé et Moussa Touré seront les invités d’une table ronde sur le thème d’une plus grande collaboration Nord-Sud, le 3 octobre prochain, dans le cadre de la 11e édition du Festival international du film black de Montréal (FIFBM).

Cisse-Toure-SissakoEn plus de ces trois réalisateurs africains, se joindra également à la discussion le Québécois Pierre Magny.

«Une table ronde exceptionnelle où 4 grands réalisateurs reconnus mondialement racontent leurs parcours, les secrets de leur succès, leur arrivée aux grands festivals internationaux, les dessous et les tactiques d’une co-production réussie», peut-on lire dans le document de présentation de l’évènement.

Lors du dévoilement de la programmation, la présidente et Fondatrice du FIFBM, Fabienne Colas, s’est réjouie de la présence pendant le « plus grand festival du film black au Canada » de ces trois cinéastes primés notamment au Festival de Cannes.

Le Festival international du film black de Montréal (FIFBM) sera de retour cette année pour une 11e édition du 29 septembre au 4 octobre. C’est le film Sweet Micky for President du réalisateur Ben Patterson qui sera présenté en ouverture le 29 septembre.

Seet-Micky-For-President«Nous sommes ravis et fiers d’ouvrir le Festival avec Sweet Micky for President qui coïncide avec le 5e anniversaire du tremblement de terre en Haïti. L’histoire racontée par Pras Michel et Ben Patterson saisit et expose parfaitement un chapitre important dans l’histoire d’Haïti», a indiqué Fabienne Colas, présidente et Fondatrice du FIFBM.

Le producteur du film, Pras Michel, assistera à la soirée d’ouverture. Ancien des Fugees, ce dernier animera également le Party d’ouverture officiel, à 22h au Petit Olympia.

En clôture, le long métrage documentaire The Black Panthers: Vanguard of the Revolution sera diffusé en première québécoise.

«Le premier long métrage documentaire qui sonde le Parti des Black Panthers, sa pertinence dans la culture américaine, l’éveil culturel et politique de la population noire, ainsi que les leçons douloureuses à tirer du déraillement de ce mouvement.»

Fifbm2015Par ailleurs, cette année, le Prix Humanitaire 2015 du sera remis à la soirée d’ouverture à Martin Luther King III, fils aîné du Dr. Martin Luther King, Jr. et de Coretta Scott King.

«Le FIFBM est très heureux de l’honorer avec ce prix prestigieux afin de souligner ses initiatives politiques importantes, dont l’engagement à maintenir un traitement juste et équitable pour tous les citoyens.»

Paul Haggis et David Belle recevront le Prix Impact Social 2015 «pour souligner leur importante contribution à l’éducation et à la justice sociale en Haïti».

En marge de la projection du film Selma, mettant en vedette l’acteur anglo-nigérian David Oyelowo dans le rôle de Martin Luther King Jr, une discussion sur le pouvoir de la non-violence se tiendra au Clarke Theatre de l’Université Concordia.

Une exposition dédiée à 25 femmes pionnières afro-américaines, We have a dream, sera présentée à l’ancien Cinéma ONF pendant le festival.

La programmation complète et les billets sont disponibles en ligne (http://montrealblackfilm.com/).

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE