l’Impact en séries: mission accomplie pour l’organisation

L’organisation de l’Impact de Montréal a réussi son pari de qualifier pour la deuxième fois de son histoire en séries éliminatoires de la MLS, et ce, en remportant son important match sur la route contre le Revolution deNew England, à Foxborough. 

Drogba-RevolutionAprès avoir recruté l’imposant et incontournable attaquant ivoirien, Didier Drogba, la direction technique du club de Montréal a su prendre la difficile décision de se départir de son entraîneur Frank Koplas.

Depuis, avec l’arrivée de Mauro Biello, à la place du calife, l’esprit et la dynamique de l’équipe ont profondément changé. L’expérience et le charisme de l’Ivoirien sur le terrain et dans le vestiaire ont grandement aidé.

Il suffit simplement de constater les statistiques affolantes de l’ancien goleador de Marseille, passé par Chelsea puis Galatasaray.

Depuis qu’il a foulé le terrain avec l’uniforme du Bleu-blanc- noir, le 22 août dernier, Didier Drogba a inscrit huit buts avec son club. Il a même été le meilleur joueur du mois de septembre.

PiattiContre le Revolution de New England, c’est toutefois l’autre joueur désigné de l’équipe qui s’est toutefois révélé. L’ancien joueur de Saint-tienne, Ignacio Piatti, a dribblé quelques joueurs, avant de crucifier le gardien adversaire, à la 55e minute.

« Notre objectif en cette fin de saison était de remporter quelques matchs sur la route et nous y sommes parvenus avec deux gains de suite, a mentionné l’attaquant Didier Drogba. Nous avons bien joué défensivement, en équipe. Tout le monde a contribué au résultat de ce soir. »

L’Impact de Montréal s’est donc qualifié pour les séries éliminatoires en attendant la réception probablement électrique de l’équipe rivale de Toronto, le 25 octobre prochain.

« Je dois dire mission accomplie ce soir, mais il nous reste encore un match à disputer et nous pourrions monter dans le classement, alors nous devons demeurer concentrés, a mentionné l’entraîneur-chef de l’Impact Mauro Biello. Nous avons disputé des matchs difficiles sur la route, incluant celui de ce soir, face à une équipe qui n’avait subi qu’une seule défaite à domicile cette saison. Je suis fier du groupe. »

À la fin du match, l’Impact était au 4e rang de son association, mais une victoire contre Toronto pourrait lui permettre de terminer deuxième et ainsi obtenir son  billet direct pour la demi-finale de l’association.

 

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.