RIDM: des films pour petits et grands

Le mois de novembre est chaque année celui du documentaire à Montréal et ainsi l’occasion de prendre le pouls du monde entier, et ce, grâce aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal.

Entre le 12 et le 22 novembre, près de 145 films seront ainsi projetés lors de la 18e édition des RIDM, sur les écrans de la métropole, dont 25 premières mondiales et 49 courts et longs métrages québécois.

Democrats_Primary_Stilltif
Democrats: thriller politique de Camilla Nielsson

«Ce festival est notre maison, notre fenêtre sur le monde, ainsi que la plateforme qui  nous permet d’y plonger», a confié la présidente du conseil d’administration des RIDM, Sarah Spring, qui a succédé à Mila Aung-Thwin, en septembre dernier.

Notons que cette 18e mouture en est une de renouveau avec également l’arrivée de Mara Gourd-Mercado comme nouvelle directrice générale, depuis le mois d’avril.

C’est le long métrage québécois Les vaillants de Pascal Sanchez qui ouvrira le festival, tandis que Olmo and the Seagull de Petra Costa et Lea Glob clôtureront l’évènement.

Cette année, dix films seront en compétition internationale longs métrages et 12 en nationale longs métrages.

Au total, onze prix seront remis aux meilleurs films dans les quatre sections compétitives. Les productions de cette année proviennent de 42 pays.

Parmi les films à surveiller, Coma, Democrats, Homeland (Iraq Year Zero), Je suis le peuple ou encore Callshop Istanbul.

Ce sera aussi l’occasion pour les cinéphiles de voir les présentations spéciales États du monde, Artifice, Portraits, Beat Dox ou Uxdoc.

L’édition 2015 des Rencontres rendra hommage au cinéaste américain Thom Andersen, «l’un des documentaristes les plus influents d’Amérique du Nord», mais aussi Chantal Akerman, la cinéaste décédée récemment. Son dernier film No Home Movie sera présenté pendant le festival tout comme «La captive»,  un documentaire sur cette cinéaste décédée subitement à 65 ans.

Selon les organisateurs,  les RIDM est le «festival au Québec  entièrement dédié au documentaire ».

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE