Treize idées de cadeaux pour l’année 2016

Pour (se) faire plaisir en 2016, Touki Montréal a dressé une liste qu’il faudra se procurer pour être le plus généreux de la famille. Les voici.

Caribbeandandee1) L’album Caribbean Dandee de Joey Starr et Nathy Boss

« Caribbean Dandee est un album à deux voix. Deux styles, deux générations, un même goût pour les cascades verbales et la performance. S’il prend ses racines dans le hip-hop et dans le reggae, ce projet va bien plus loin. Les mash ups furieux de Major Lazer et les sons électroniques des sounds nourrissent l’imagination du duo, qui se met au travail. »

2) Des billets pour la pièces SWAN LAKE de la chorégraphe Sud-africaine Dada Masilo, les 14-15-16 janvier 2016, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

5) Le roman Demain, si Dieu le veut de Khadi Hane

« C’est l’histoire d’un jeune Sénégalais emprisonné pendant des années dans une geôle de Dakar pour avoir tué en représailles l’assassin – un commerçant chinois – de son frère. L’histoire d’une vie brisée, faite de pénitence, celle d’un homme singulier, complexe, que l’amour fraternel et le contexte économique poussent au meurtre. Sa grande admiration pour son frère, la relation difficile à sa mère, l’homosexualité, l’envie de vengeance, le poids de la culpabilité et enfin l’amour sont autant d’éléments qui composent ce roman «politique» et audacieux. »

6) Le spectacle de Makaya, le 19 février, à 20 h, au Upstairs, à Montréal en Lumières

Makaya

 

7) Des billets pour la prochaine saison de l’Impact de Montréal avec Didier Drogba

https://www.facebook.com/impactmontreal/posts/10153765980785979

8) La BD I comb Jesus, et autres reportages africains, de Jean-Philippe Stassen

« De juillet 2007 à septembre 2013, Jean-Philippe Stassen a réalisé cinq reportages, pour XXI et la Revue dessinée, regroupés et présentés dans I comb Jesus (« Je peigne Jesus »).

I-Comb-Jeses

Dans tous ces reportages, Jean-Philippe Stassen écoute et dialogue avec d’anciens enfants-soldats de la région du Kivu, des rescapés du génocide rwandais, des Congolais, des Burundais et des Rwandais deBruxelles, des migrants à Gibraltar ou encore, à Johannesburg, avec le peintre et dessinateur sud-africain Anton Kannemeyer.

Ils disent l’exil, la guerre et la misère, mais aussi l’amour, la tendresse, l’ambition, l’ennui. La vie.

Jean-Philippe Stassen ne prétend pas à l’objectivité, il n’hésite pas à donner son point de vue, à dire son énervement : « C’est sans doute mon pacifisme primaire qui fait que je me suis toujours méfié de la guerre. » »

9)Le DVD Racine Carrée Live de Stromae, sorti chez Sony

https://www.facebook.com/stromae/posts/10153772156592438

 

Etre-l10) La BD Être là, avec Amnesty International, reportages de Christophe Dabitch

« Sans jamais céder à l’empathie, Christophe Dabitch a rapporté 13 reportages dans le vif, étayés d’une présentation documentée du contexte politique. 13 témoignages qui prouvent que les Droits humains restent souvent hypothétiques.

La belle gageure de cet ouvrage choral est d’avoir permis aux différents dessinateurs de se réapproprier a posteriori le reportage initial (textes, entretiens et photos) pour obtenir un mélange de réalité rencontrée (étayée par des faits et des témoignages) et d’imaginaires visuels mêlant récit et ressenti. »

11) Le roman Ce pays qui te ressemble,Tobie Nathan

Ce-Pays-qui-te-ressemble« Cette saga aux couleurs du soleil millénaire dit tout de l’Égypte : grandeur et décadence du roi Farouk, dernier pharaon, despote à l’apparence de prince charmant, adoré de son peuple et paralysé de névroses.

Arrivée au pouvoir de Gamal Abdel Nasser en 1952 et expulsion des Juifs. Islamisation de l’Égypte sous la poussée des Frères musulmans, première éruption d’un volcan qui n’en finit pas de rugir…

C’est la chute du monde ancien, qui enveloppait magies et sortilèges sous les habits d’Hollywood. La naissance d’un monde moderne, pris entre dieux et diables. »

Abraham LincolnDeux ans après la publication de son adaptation biographique de Nelson Mandela, le bédéiste Kadir Nelson a publié toujours chez Steinkis sa version de la vie du président américain Abraham Lincoln.

Qui était vraiment l’homme qui a aboli l’Esclavage aux États-Unis ? Voilà une question qu’aurait pu poser Ali, le fils de Kadir Nelson. L’histoire de ce Natif du Kentucky qui allait écrire l’une des plus belles pages de l’Amérique est captivante.

D’abord publié en 2008 (Abe’s Honest Words), le livre a été traduit et republié en janvier 2015 chez Steinkis Edition.

 

13) L’ouvrage Je suis la fille du baobab brûlé, de Rodney Saint-Éloi

« Je suis la fille du baobab brûlé métisse voix, routes et identités. D’un bout à l’autre, résonne d’une coulée cette parole libérée des miroirs et des compromis. La fille du baobab cherche son visage, son corps et son chemin dans le déferlement d’une écriture sans concession. »

 AUTRES CHOIX

  • L’album Nero Nemesis de Booba
  • Des billets pour le spectacle Rechargé de Rachid Badouri, le 29 avril, à 20h, au St-Denis
  • Le Rohff game, le tout dernier opus du rappeur Rohff
  • Des billets pour palimpseste d’Anna Binta Diallo, au M.A.I, du 18 fév. au 19 mars 2016
  • La réédition de Feu de Nekfeu

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE