Le meilleur de l’année 2015, selon Touki Montréal

0

L’année 2015 a été une fois de plus riche en événements et Touki Montréal a tenté une nouvelle fois d’être à l’affût de l’actualité. Pour clore cette année riche en musique, en humour, en création cinématographique et en production littéraire, voici une liste très subjective de nos coups de coeur.

Top 10 des albums CD

 

1- El Mutakallimun de Souad Massi

Composé de dix tires, El Mutakallimun (Masters of World) de Souad Massi est une ode à des grands classiques de la musique arabe qui s’écoute très bien en hiver comme en été, le matin comme le soir. Ce sublime opus valait bien ce  retour en force, de l’Algérienne d’origine, cinq ans après son succès O’houria.

El-Mutakallimun-Souad-MAssi

2 – Akö, le troisième album de Blick Bassy 

Pour son troisième album, Akö, paru chez l’indépendant No Format, le Camerounais Bassy Olama Blick a choisi d’unir – surtout pour le meilleur – les sons de sa terre natale avec ceux du lointain Missisipi. L’ancien du groupe camerounais Macase, installé maintenant depuis 10 ans en France, propose un surprenant album composé de 11 titres.

3- Homeland d’Hindi Zahra: un bijoux fait maison

Sa chanson Beautiful Tango l’avait propulsé sous les feux des projecteurs. Son album Handmade avait confirmé son talent indéniable. Cinq ans après, Hindi Zahra revient sur la pointe des pieds, pleine de sables, mais avec un nouvel album dans les bagages,  Homeland, promis d’ores et déjà à un bel avenir.

4 – Sarr, un nouvel album qui marque le grand retour de H’sao 

HSao-p-410x410Deux ans après la sortie de leur album Oria, les membres du groupe H’Sao ont repris le studio pour Saar, un nouvel album qu’ils considèrent comme un retour aux sources. Le quatrième album Sarr (source en langue kabalaye) des frères Rimtobaye a été enregistré à Montréal.

5 – Daby Touré sort Amonafi

Trois ans après son album Lang(u)age, chez Universal France, le musicien citoyen du monde Daby Touré revient sur l’avant-scène avec un nouvel album Amonafi, sorti chez l’étiquette indépendante Cumbancha. L’artiste, un peu Mauritanien, un peu Français, revient avec un album plus intimiste dans lequel il laisse toute la place à sa créativité.

6 – La voix lactée, autre constellation d’Oxmo Puccino

Deux ans après la sortie de son sublime album Roi sans carrosse, le Franco-malien Oxmo Puccino revient avec un nouvel opus, La voix lactée, promis d’ores et déjà à un brillant avenir. Hier il chantait pour Paris et pour l’artiste, aujourd’hui, il ralentit la cadence en se rappelant que «la vie est une chance

7 – Older, nouvel album de Yael Naim (et David Donatien) 

Yael-Naim-Older-2015Yael Naim. Est-ce que ce nom vous dit quelque chose. Si la réponse est non, grâce à son troisième album Older, vous découvrirez une chanteuse et une artiste inoubliable qui donne la niaque avec ses airs pop/folk/soul rafraichissants. Fort d’un tube très bien accueilli par la critique en 2007, New Soul, et qui lui a ouvert

8 – Racines de Tiken Jah: survol du reggae d’hier à aujourd’hui

Il est 18h36 lorsque le téléphone du tonton Tiken Jah décroche à Bamako, capitale du Mali. «Il fait beau et chaud», confie le chanteur. Quelques semaines avant, l’auteur des albums African Révolution (2010) et Dernier appel (2014) a sorti Racines, un album de 11 classiques de reggae savamment orchestré. Ce nouvel opus enregistré au Studio […]

NACH9 – Nach, autre héritière de la dynastie Chedid 

Nach, autre héritière de la dynastie Chedid, vient de sortir chez Universal France son tout premier album, Nach, fruit de dix ans d’expérience dans l’industrie. Petite fille de la poétesse Andrée Chedid, fille du chanteur Louis, sœur du chanteur M et du musicien Joseph, Nach, de son vrai nom, Anna, est tombée dans la musique […]

10 – « Branches of the Same Tree » de Rocky Dawuni chez Cumbancha 

Le Ghanéen Rocky Dawuni, qui a collaboré avec plusieurs artistes comme Stevie Wonder, Peter Gabriel, Bono et Janelle Monáe, vient de sortir un nouvel album, Branches of the Same Tree, sous l’étiquette Cumbancha. Avec onze titres, Dawuni propose à ses fans et aux curieux, un reggae fin et moderne.

Mention spéciale: Scarification d’Abd El Malick

Mehdi Bousaidan-FacebookTop 5 des humoristes de l’année 2015

  1. Mehdi Bousaidan
  2. Donel Jack’sman
  3. UncleFofi
  4. Noman Hosni
  5. Jason Brokerss

Des films marquants de l’année 2015

Mention spéciale

Blackbird de Patrik-Ian Polk: le parcours touchant d’un ado noir homosexuel

Top 10 des livres de l’année 2015

Meilleurs romans de l’année:

1 – Petit piment d’Alain Mabanckou, chez Seuil

2 – 2084 de Boualem Sansal, chez Gallimard

3 – À cloche pied de Raky Diack, chez Michalon

4 – Les Prépondérants de Hédi Kaddour, chez Gallimard

5 – D’ambre et de soie de l’auteure Nedjma, chez Plon

6 – Un pays pour mourir d’Abdellah Taïa, chez Seuil

7 – Ce pays qui te ressemble,Tobie Nathan

8 – Les coqs cubains chantent à minuit de Tierno Monenembo, chez Seuil

9 – Rendez-vous avec l’heure qui blesse de Raphaël Élizé

10 – Demain le soleil de Ishmael Beah

Mention spéciale

Survivre pour voir ce jour de Rachel Mwanza

 

Meilleur essai de l’année : 

Commitment de Didier Drogba

Meilleur beau livre :

Football expliqué aux enfants de Benoit NAcci, paru chez Martinière Jeunesse

 

Meilleures BD de l’année:

1- L’arabe du futur, tome 1 et 2 de Riad Sattouf

Il faut lire cette splendide BD, ne serait-ce que parce que le premier tome a remporté le Fauve d’Or du prix du meilleur album au festival de la BD d’Angoulême en 2015.

2- Madame Livingstone de Barly Baruti et de Christophe Cassiau-Haurie

Avec Madame Livingstone, l’auteur congolais Barly Baruti et le scénariste français Christophe Cassiau-Haurie proposent chez Glénat une splendide BD de 110 pages sur la place du Congo dans la Grande Guerre.

3- Confidences à Allah, la BD de Marie Avril et Eddy Simon

Publiée chez Futuropolis, la bande dessinée Confidences à Allah est une adaptation du roman de Saphia Azzeddine, sorti chez Leo Scheer, en 2008. C’est l’histoire d’une fille de 16 ans, née à Tafafilt et qui s’appelle Jbara.

4- Le croqueur croqué de Jeff Ikapi chez l’Harmattan

Publié chez L’Harmattan BD, Le croqueur croqué du bédéiste gabonais Jeff Ikapi est une belle illustration de 52 pages du dicton « l’arroseur arrosé ». Caricaturiste travaillant pour le journal satirique le Reflet, Didier s’est trouvé une nouvelle tête de Turc en  la personne du tout puissant ministre Dimboko.

5- L’Algérie c’est beau comme l’Amérique d’Olivia Burton et Mahi Grand

Publié chez Steinkis, L’Algérie c’est beau comme l’Amérique de Mahi Grand et Olivia Burton est une véritable déclaration d’amour à l’Algérie, qu’elle soit française ou algérienne. C’est l’histoire d’Olivia, 40 ans, descendante de pieds noirs.

6- «Love in vain»: une BD qui respire le blues

Pour rendre hommage à Robert Johnson, une légende du blues, le scénariste Jean-Michel Dupont s’est allié au dessinateur Mezzo pour coucher sur papier la vie tumultueuse et fulgurante de cet Afro-Américain qui a laissé son empreinte indélébile sur ce style musical.

7- Abraham Lincoln de Doreen Rappaport et Kadir Nelson chez Steinkis

Deux ans après la publication de son adaptation biographique de Nelson Mandela, le bédéiste Kadir Nelson a publié toujours chez Steinkis sa version de la vie du président américain Abraham Lincoln. Qui était vraiment l’homme qui a aboli l’Esclavage aux États-Unis ? Voilà une question qu’aurait pu poser Ali, le fils de Kadir Nelson.

8- Blue Note, tome 1 et 2, de Français Mikaël Bourguin et Mathieu Mariolle

À quelques jours de la fin de la Prohibition, Jack Doyle, boxeur au passé glorieux, décide de revenir dans la ville de ses exploits, le temps d’un dernier combat.

9- Les voleurs de Carthage d’Appollo et Tanquerelle, tome 1 et 2

Dans la série Les voleurs de Carthage, Appollo et Hervé Tanquerelle reviennent sur le sort réservé par Rome à la ville de Carthage. Après avoir mis la table dans le premier tome, les deux compères finissent leur chef-d’œuvre en reprenant exactement où ils s’étaient arrêtés.

10- Tempête sur Bangui de Didier Kassaï

Tempête sur Bangui est la dernière bande dessinée de l’illustrateur centrafricain Didier Kassaï. Publiée en France, par la maison d’édition La Boîte à bulles en octobre 2015, ce récit autobiographique composé à l’encre et à l’aquarelle est le fruit d’une collaboration avec l’ONG Amnesty International. Illustrateur, caricaturiste et aquarelliste, Didier Kassaï est un autodidacte.

Mention spéciale : La dame de Damas de Jean-Pierre Foliu et Cyrille Pomes

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.