Bombino au Centre Phi: un accueil digne d’une rock star

Le guitariste touareg Omara «Bombino» Moctar a été accueilli en véritable rock star, lors de son passage au Centre Phi de Montréal pour la présentation de son nouveau disque Azel, à paraître en avril.

Bombino-10-Phi-John C’est sous des applaudissements nourris que le musicien originaire du nord du Niger, vêtu d’un habit traditionnel touareg, est monté sur scène. Il était accompagné de trois musiciens: le guitariste Illias Mohamed, l’un de ses compatriotes du Niger, le bassiste mauritanien Youba Dia et le batteur américain Corey Wilhelm.

«Bombino c’est l’Afrique. Non, c’est plus que ça encore. C’est le monde», a lancé son musicien Youba lors du concert. Et il a raison. Rock, blues, reggae, musique traditionnelle de l’Afrique de l’Ouest… Les influences de Bombino sont très hétéroclites. C’est ce qui semble avoir plu à la foule, très compacte, qui ne boudait pas son plaisir. L’espace A du Centre Phi, qui peut accueillir plus de 370 personnes, était bondé.

Bombino-08-Phi-JohnEn plus d’avoir joué des morceaux de ses anciens disques, le guitariste touareg a également présenté du matériel issu de son nouvel album Azel, prévu pour le 1er avril prochain. Les pièces Amidinine et Azamane Tiliade, qu’on retrouve sur son second disque Nomad sorti en 2013, ont réussi à soulever la foule.

Des pièces plus récentes, comme Timtar (Memories) ou encore Akhar Zaman, qui se retrouvent sur le prochain opus, ont aussi fait leur petit effet. L’auditoire n’a pas hésité une seule seconde à se déhancher sur les rythmes effrénés du blues-rock du guitariste. Les solos endiablés de ce virtuose de la guitare ont réussi à électriser la salle.

«Merci d’avoir traversé le désert», a lancé un spectateur très enthousiaste.

Sous ses airs de grand timide, Bombino a lâché son fou sur scène. Celui qu’on compare parfois à Jimi Hendrix, Santana ou encore Neil Young, a livré de façon impeccable un spectacle rythmé, dansant et efficace.

Bombino-02-Phi-JohnPas très bavard, il a tout de même pris quelques minutes pour remercier le public montréalais d’être venu à sa rencontre encore une fois.

Les premières parties du spectacle de Bombino étaient assurées par l’auteur-compositeur-interprète originaire de Moncton Luther Chase et le groupe américain Last Good Tooth.

L’album Azel sera disponible le 1er avril 2016 sur le label Partisan Records.

https://www.youtube.com/watch?v=iEjp71HE6Dg

https://www.youtube.com/watch?v=HRm7NkLXKjQ

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE