Trois questions à Bombino

En marge de son spectacle au Centre Phi, le guitariste touareg originaire du Niger Omara «Bombino» Moctar s’est entretenu par courriel avec Touki Montréal.

Bombino-02-Phi-JohnCe n’est pas votre première visite à Montréal. Qu’est ce que vous aimez particulièrement dans cette ville?

Eh bien tout d’abord, Montréal est une ville francophone. C’est toujours un plaisir pour moi d’être capable de parler aux gens lors de mes concerts, avec l’équipe et les personnes dans la rue.

Souvent, je trouve ça frustrant lorsque je ne suis pas capable de communiquer comme il se doit avec les gens autour de moi, et ça arrive très souvent lors de mes tournées. Une autre raison pour laquelle j’aime Montréal: ma cousine Amina y habite. C’est toujours un plaisir de lui rendre visite après chaque concert ici.

0-1Quelles ont été vos inspirations pour votre dernier album Azel? En quoi est-il différent du précédent Nomad?

Mes inspirations pour les chansons sur mon dernier disque «Azel» ont été les mêmes que pour mes albums précédents: l’amour pour ma famille, pour ma femme, pour mes frères et soeurs Touaregs, pour mon pays le Niger, pour le désert du Ténéré et mon désir de voir les conditions s’améliorer pour toutes ces personnes et tous ces endroits.

La menace terroriste plane beaucoup au Niger, comme d’autres parties dans le monde d’ailleurs. Une attaque terroriste a eu lieu à Bruxelles le 22 mars dernier. Que pensez-vous de cette montée du terrorisme et de l’extrémisme religieux?

Bien entendu que c’est tragique, très triste et très frustrant. Je crois que le monde a un sérieux problème qui ne se résoudra pas par la violence. Je pense que la solution au problème du terrorisme est de promouvoir la paix et le développement dans le monde entier. En Afrique, ou plus spécifiquement au Niger, je sais que s’il y avait plus de ressources pour l’éducation, la santé et la culture, nous ne serions pas à risque d’être consumés par une quelconque menace terroriste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.