Vues d’Afrique: Québégalais de Sylvain Elfassy

Québgalais-Sylvain-Elfassy-Karim-DioufEn compétition au Festival de cinéma Vues d’Afrique, Québégalais de Sylvain Elfassy dresse le portrait du chanteur Karim Diouf, que plusieurs ont connu comme collaborateur du groupe Les Colocs.

Ce court-métrage de 15 min a été réalisé par le cinéaste lorsque ce dernier étudiait à l’École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup.

Il donne la parole à ce Sénégalais d’origine arrivé au Québec, il y a de cela 20 ans, et qui n’est presque plus jamais reparti chez lui. D’ailleurs, il explique que la notion de «chez lui» comme chez plusieurs immigrés et exilés est devenue confuse. Le jeu de mots Québégalais illustre d’ailleurs assez bien le propos.

Québgalais-Sylvain-Elfassy-Karim-Diouf-afficheDans les rues de Montréal ou en gros plan en entrevue, Karim Diouf se confie sur plusieurs sujets, mais c’est particulièrement son expérience au sein du groupe Les Colocs et particulièrement la relation avec André Fortin dont il est question.

C’est lors de l’enregistrement d’une maquette pour un artiste qu’a lieu la rencontre avec le leader du groupe, qui impressionné intégrera Karim (et son frère Elage) aux Colocs.

Dans le film, on en apprend un peu plus sur les circonstances qui ont mené au refrain en wolof du titre Tassez-vous de d’là, succès Dehors novembre vendu à plus de 100 000 exemplaires. Mentionnons d’ailleurs que les frères Diouf seront récipiendaires du Prix Socan, en 1999 comme coauteurs de Tassez-vous de d’là, chanson de cette année-là.

Québégalais est en compétition au festival Vues d’Afrique dans la catégorie Regards d’ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.