Vues d’Afrique: Racines de Jessy Nottola

Tiken-Jah-3 Réalisé par Jessy Nottola, le court métrage Racines suit le voyage en Jamaïque du reggaeman ivoirien Tiken Jah en marge de la préparation de son album…Racines.

Dans ce film de 24 minutes, on retrouve l’auteur du titre Un Africain à Paris à l’assaut du pays de Nesta Robert Marley mieux connu sous le nom de Bob Marley.

Au mythique studio Tuff Gong de Kingston, l’artiste ivoirien est allé enregistrer des classiques reggae avec quelques un des musiciens les plus talentueux du pays et du genre pour son album Racines, paru sous l’étiquette Universal Music.

On reverra le claviériste Robyn Lynn, le bassiste Robbie Shakespeare, le batteur Sly Dunbar, les chanteurs Max Romeo et Ken Boothe ou encore le guitariste Mickey Cheng.

La découverte du quartier où tout a commencé, les ruines qui étaient à l’époque le QG des Wailers, de Bob Marley et plein d’autres coins historiques lors la visite touristique de Mickey Cheng avec l’Africain sont autant de scènes touchantes.

«On fait se rencontrer l’Afrique et le reggae», dira Ken Boothe à la caméra.

Tiken-Jah-2Tiken Jah dira d’ailleurs à des jeunes hommes de l’école Alpha sur place que si le reggae est jamaïcain, il est aussi Africain puisque les Jamaïcains sont originaires d’Afrique.

La discussion hallucinante qu’il a également avec U Roy, un des pionniers du genre DJ dans le reggae fait aussi partie des belles scènes de ce film.

Avec sa caméra qui suit partout, le cinéaste montre un Tiken Jah enjoué et surexcité par ce voyage, sorte de pèlerinage au pays qui a vu naître le reggae dans les années 1960.

Avant ce film, Jessy Nottola a travaillé à plusieurs reprises avec Tiken Jah Fakoly, mais aussi avec les artistes Bertrand Cantat ou Amadou et Mariam.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.