Un maillot pour l’Algérie de Rey, Galic, Kris

Un maillot pour l’Algérie de Rey, Galic, KrisPublié dans la collection Aire libre de la maison d’édition Dupuis, la sublime bande dessinée Un maillot pour l’Algérie revient sur l’histoire tout aussi splendide d’une équipe de joueurs algériens qui décident de former la toute première sélection nationale de ce qui n’était encore qu’une province française.

Acclamé par les critiques, récipiendaire notamment du Prix de la BD RTL du mois d’avril 2016, Un maillot pour l’Algérie de Rey, Galic, Kris est le génial récit d’une épopée qui mérite de se retrouver dans tous les livres d’histoire du monde.

En pleine guerre d’Algérie (1954-1962), des joueurs professionnels qui évoluent dans le championnat français décident de faire leur part. Autour du personnage principal, Rachid Mekhloufi, cette équipe du Front de libération nationale algérien de football va devenir le bras presque humain d’une confrontation fratricide.

Mekhloufi, attaquant de l’AS Saint-Étienne, et ses coéquipiers vont montrer au monde entier qu’il est aussi possible de faire une (partie de) guerre sans perte humaine. Ce onze de l’indépendance, fondée le 13 avril 1958, va entreprendre une tournée mondiale qui va la conduire sur tous les continents.

Malgré la non-reconnaissance de l’équipe par la Fédération internationale de Football (FIFA), sous la pression de la France, va disputer près de quatre-vingts rencontres jusqu’aux accords d’Évian qui sonnent la fin de la guerre.

Pour illustrer cette aventure, Bertrand Galic et Kris ont choisi de partir de l’histoire du jeune Rachid, qui très tôt dans sa ville natale de Sétif jongle avec le ballon rond comme un Obelix tombé dans la marmite du druide quand il était petit.

Si l’histoire a été modifiée pour les raisons de la fiction, il n’en demeure pas moins qu’Un maillot pour l’Algérie retrace assez justement l’esprit de cette première équipe du fair-play.

De l’exfiltration incroyable de Rachid, mais aussi d’Amar Rouaï, Moktar Arribi et Mustapha Zitouni à leur victoire sans appel à Belgrade devant les joueurs de Botafogo (Zagallo, Didi, Garrincha), la BD plonge les passionnés de foot, d’histoire et de reportages documentaires dans un univers passionnant qui se termine malheureusement au bout de 136 pages.

Le dossier et l’entretien de Gilles Rof avec Rachid Meklhoufi combleront également ceux qui ne se contenteront pas de la fiction proposée par les bédéistes. Photos d’archives, une de journaux d’époque, chronologie et bio des protagonistes sont judicieusement proposées.

Un maillot pour l’Algérie. Dessin : Rey. Scénario : Galic et Kris. Collection : Aire Libre, éditions Dupuis

Un maillot pour l’Algérie-Page-17

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE