Festival de jazz 2016: Lila Down, prix Antonio-Carlos-Jobim

La diva mexicaine Lila Downs est devenue la 13e lauréate du Prix Antonio-Carlos-Jobim décerné par le Festival international de Jazz de Montréal, succédant ainsi  au chanteur nigérian King Sunny Ade.

La chanteuse, danseuse et militante a reçu son prix en marge de son spectacle au Métropolis de Montréal, des mains de Laurent Saulnier, vice-président Programmation du Festival de jazz.

Lila Downs©FrederiqueMenardAubin-0229« Merci Festival de Jazz de Montreal!! Gracias por la mencion honorífica Antonio Carlos Jobim », a dit l’artiste sur sa page Facebook.

Ce prix, créé à l’occasion du 25e anniversaire du Festival international de Jazz de Montréal en 2004, récompense un artiste qui s’est particulièrement démarqué dans le domaine de la musique du monde.

Né en 1968, dans les montagnes d’Oaxaca, au Mexique, d’une mère indienne, chanteuse de cabaret, et d’un père anglo-américain, professeur d’art, Lila Downs a grandi en Californie. Elle y a notamment étudié le chant et l’ethnologie.

« Sa musique flamboyante et nostalgique conjugue de façon inusitée descumbias traditionnelles à du jazz, du gospel, du hip-hop, du rock et des musiques du monde en y glissant des accents guerriers avec une ardeur dans la voix hors du commun », peut-on lire dans un communiqué

C’est en 1968, dans les montagnes d’Oaxaca, au Mexique, que Downs a vu le jour d’une mère indienne, chanteuse de cabaret, et d’un père anglo-américain, professeur d’art. Elle a grandi en Californie, où elle a étudié le chant et l’ethnologie. Grâce au titre La Línea et l’album Border (2001), elle se fait connaître à l’international et dans la foulée, compose une partie de la musique du film Frida (2002) en duo avec Caetano Veloso.

Lila Downs est récipiendaire d’un Grammy et de quatre Latin Grammy Awards. On lui doit neuf albums studio, dont Pecados y Milagros en 2011 et Balas y Chocolate, son dernier opus sorti en 2015.

Retour en image sur la soirée de Lila Down au Festival de jazz:

Crédit: Frédérique Menard-Aubin, Festival de jazz

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.