All Star Comedy Club: Sugar Sammy déniche des talents du «stand-up» français

All-Star-Comedy-Facebook-05 C’est un Sugar Sammy particulièrement en forme qu’on a pu voir sur la scène de l’Olympia, le 22 juillet, à l’occasion du All Star Comedy Club, un rendez-vous au cours duquel l’humoriste québécois présentait, dans le cadre du Zoofest de Montréal, une sélection «de la crème de la crème» du stand-up «made in France» «dans la pure tradition américaine».

Lors de cette avant-dernière représentation, la salle était remplie de Québécois, mais aussi de Français, qui n’ont pas hésité à faire savoir d’où ils venaient à la demande de l’hôte de la soirée.

«J’adore la France, c’est mon pays arabe préféré», a lancé Sugar Sammy dans son numéro d’introduction. Le ton était donné.

Avec Sugar Sammy, tout le monde en prend pour son grade. Les Français et particulièrement les Françaises qu’il trouve chiantes, les Québécois, les Latinos, les Arabes, les femmes en général…

All-Star-Comedy-Facebook-04«Les hommes sont comme le vin, les femmes comme le fromage. Il ne faut pas les laisser sur le comptoir trop longtemps, sinon ça devient bleu», a-t-il blagué sous le regard réprobateur d’une bonne partie de la gent féminine, avant d’égratigner au passage un Stéphane Rousseau trop «politically correct» à son goût.

L’humoriste qui ira bientôt tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique a pris un malin plaisir à enchaîner blague sur blague sur les stéréotypes.

À propos de cette fameuse légende qui voudrait que les Noirs aient été «gâtés» par la nature, il s’est exclamé, hilare: «C’est le meilleur stéréotype au monde. Je n’ai jamais vu un Noir s’insurger que c’est raciste.»

All-Star-Comedy-Facebook-03Racisme, religion et agressions sexuelles

Tout au long de la soirée, cinq humoristes français et un Suisse sont montés tour à tour sur les planches de l’Olympia.

Noman Hosni s’est moqué de ses origines arabes et a parlé de sa fille ado qu’il a eue jeune. Kyan Khojandi, le gars de la série humoristique Bref, a pour sa part partagé avec l’auditoire une touchante anecdote à propos de son père décédé.

L’excellent Adrien Arnoux a quant à lui parlé de son enfance dans la «banlieue molle» de Paris, de la religion, de sa grand-mère raciste ou encore du double-standard dans tout ce qui touche les agressions sexuelles.

All-Star-Comedy-Myriam-Frenette-01«Les filles s’en préoccupent alors que les gars, eux, ils s’en foutent», a dit le jeune homme alors qu’il venait de raconter la fois où quelqu’un lui avait mis un doigt dans le postérieur, dans le métro. C’était notre premier coup de cœur de la soirée.

Tolérance, positivisme et P.K. Subban

De son côté, Fary, la nouvelle étoile montante du stand-up français et ancien du Jamel Comedy Club, a été surpris d’avoir un chauffeur de taxi blanc à son arrivée à Montréal.

Deuxième source d’étonnement pour le jeune humoriste de 24 ans : l’attitude positive des Québécois. «Ici vous appelez un SDF un itinérant. Ça montre à quel point vous êtes positifs dans la vie.»

Wary Nichen, «le nomade de la gagne», a sorti quelques blagues, accompagné d’une contrebasse africaine. Tolérance, Tinder, attentats… Son humour fin n’a laissé personne indifférent.

All-Star-Comedy-Myriam-Frenette-02Le dernier qui est monté sur scène a été le Suisse Thomas Wiesel. Après avoir confié qu’il ne savait pas pourquoi il avait été intégré dans un spectacle célébrant l’humour français, ce jeune homme, qui ne pense pas avoir le physique de l’emploi, a abordé avec intelligence des sujets chauds de l’actualité au Québec.

Il ne s’est pas gêné de commenter l’épineux dossier des pitbulls, l’affaire opposant Mike Ward à Jérémy Gabriel ou encore l’échange controversé de P.K. Subban aux Predators de Nashville.

«Échanger un joueur, c’est du business. Mais envoyer un Noir à Nashville, c’est personnel», a-t-il plaisanté, soutenu par les applaudissements des quelques amateurs du Canadien de Montréal qui se trouvaient dans la salle. C’était notre deuxième et plus gros coup de cœur de la soirée.

Crédit photo:Myriam Frenette, Zoofest et Facebook

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE