L’Arabe du futur, épisode 3

0
150

arabe-futur-3Dans le troisième volet de sa série, L’Arabe du futur, le bédéiste Riad Sattouf aborde la jeunesse au Moyen-Orient, de 1985 à 1987 de son personnage principal qui n’est autre que lui. Au programme, pérégrinations d’une mère dans le doute et d’un père tiraillé par ses origines.

Narrant l’histoire d’un enfant né d’un père syrien et d’une mère bretonne, qui grandit entre la Libye de Kadhafi et la Syrie de Assad, L’Arabe du futur propose depuis déjà deux épisodes un retour sincère et loin des clichés de la vie simple et même heureuse de tous ses gens qui n’ont pas choisi de naître au Moyen-Orient.

Salué très souvent par la critique, ce projet est aussi un succès de librairie et de festival. Le premier tome avait d’ailleurs été primé au Festival de la BD d’Angoulême.

Dans ce troisième épisode, Riad Sattouf raconte la solitude de sa mère, son quotidien atypique (si on se place d’un point de vue occidental), les longues journées avec les potes à ne rien faire en Syrie, la rigidité des maîtres d’école, et comme toujours la différence.

La vie dans ce village de Ter Maaleh est rocambolesque et la mère ne souhaite plus qu’une chose: rentrer en France, chez elle, loin de la misère et de l’isolement.

Riad raconte aux lecteurs une belle histoire qui ne doit pas s’arrêter. Le propos est toujours aussi fin et bien orchestré et la facture graphique retient et donne envie de continuer, encore et encore…

L’Arabe du future 3, une jeunesse au Moyen-Orient (1985-1987), Allary Éditions.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE