«Afrique en cirque»: une combinaison artistique gagnante!

0
200
cirque_0ElaineGraham3
Photo: Elaine Graham

Kalabanté, troupe de cirque africaine créée par Yamoussa Bangoura a présenté, le 17 février, à l’Olympia de Montréal, son spectacle dans le cadre de la 26e édition du Mois de l’histoire des Noirs. Retour sur un voyage esthétique stupéfiant au cœur des arts du cirque guinéens.

Trois coups retentissent tels trois coups de théâtre marquant le début de la performance. Les artistes de la troupe apparaissent jouant du doundoun.

Une kora se mêle ensuite au son des percussions, qui, ensemble, rythmeront tout le spectacle Afrique en cirque, réunissant une dizaine d’artistes et mêlant cirque, danse, acrobaties et projections numériques.

La troupe n’en est pas à son premier coup d’essai et a déjà créé plusieurs spectacles, en partenariat avec le festival international Nuits d’Afrique. Afrique en cirque était cependant proposé pour la première fois en salle.

Cirque_Kalabante_AndreRivalPhoto: André Rival

Le spectacle est découpé en tableaux, présentant sous plusieurs formes artistiques différents aspects de la Guinée-Conakry dont se font écho des visuels interactifs représentant des paysages et allégories guinéennes.

Les acrobates, tous originaires de Guinée, où ils ont suivi une formation dans une école de cirque près de Conakry , proposent d’intenses performances scéniques et enchaînent les portés, forgeant des pyramides abyssales. Ces numéros imposants et saisissants sont entrecoupés par un duo féminin de contorsionnistes puissant et torturant.

Peter Graham
Peter Graham

Le moment de grâce sera atteint lors du numéro aérien de sangles réalisé par Yamoussa Bangoura, directeur artistique, acrobate, musicien et le fondateur de la compagnie Kalabanté. Il est aussi gagnant du Syli de Bronze 2015 (de Nuits d’Afrique) avec son groupe Yamoussa Kora & Thousand Colors dont il est aussi le fondateur.

Quatre musiciens accompagnent également les artistes.

On regrettera seulement de ne pas les entendre pendant l’ensemble des performances parfois remplacés par des bandes sonores. Enfin, une chanteuse et griotte, qui dépeint différents aspects de la Guinée en Malinke, galvanise cette troupe pluridisciplinaire et de très haut vol.

L’énergie dégagée est intense, déployée par de jeunes artistes révélés par Yamoussa Bangoura. Si on peut regretter une mise en scène moins entraînante durant la première partie du spectacle, on ne peut qu’approuver ce mariage entre les traditions guinéennes et les arts du cirque et saluer la performance d’acrobates époustouflants.

À noter que le spectacle sera présenté dans plusieurs autres grandes villes canadiennes (Ottawa, Toronto, Edmonton, Vancouver et Victoria).

https://www.facebook.com/events/148452298973418/permalink/188966438255337/?ref=1&action_history=null

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE