Lamomali, ovni musical signé Matthieu Chedid, Toumani et Sidiki Diabaté

0
131

Lamomali-M-Chedid-Facebook-04Ce n’est plus seulement le dimanche à Bamako qui est le jour de mariage. Avec Matthieu -M- Chedid et son nouveau projet enflammé, Lamomali, c’est le bal tous les jours dans la capitale malienne, et ce, qu’importe la couleur de la peau.

«Aujourd’hui, c’est dimanche. Demain aussi». C’est ainsi que résume le Franco-Malien Oxo Puccino qui accompagne Chedid dans le titre Bal de Bamako. Il n’est pas seul. Pleins d’autres artistes de ce pays d’Afrique de l’Ouest et d »ailleurs interviennent dans cet opus ovni.

«J’entends dans ta kora toute l’humilité à la verticale dans l’humanité. Ton coeur qui bat mon frère.»

La voix forte et puissante de Fatoumata Diawara est ainsi omniprésente et s’accorde à la perfection à celle non moins enivrante de M., le tout dans un décor de fusion qui ne dit plus ce mot, malheureusement trop galvaudé.

«À vouloir changer le monde, c’est le monde qui l’a changé»

Cet attrait pour le Mali et la culture ne remonte pas à  hier. Au tout début de sa carrière, le Franco-libanais s’en était imprégné. Rappelons qu’il est le petit-fils de la poète Andree Chedid (femme de lettres et poétesse française d’origine libano-égyptienne).

Lamomali-M-Chedid-Facebook-03Pour son  projet, Matthieu s’est entouré des meilleurs, au premier rang desquels les virtuoses de la kora, Toumani Diabate et son fils Sidiki, présents comme une ombre dans cet opus au confluent de l’empire mandingue et célèbre et rend hommage à la musique de cette région.

L’instrumentation est sans doute son point fort de cet album. Constamment, les frontières et les lignes de séparation sont franchies. Il y a comme «une âme, une âme, une âme» qui se dégage sans que l’on ne sache réellement trop comment la percevoir.

Profiter, tel est le constat et le sentiment qui se dégage.

https://www.facebook.com/MatthieuChedid/posts/10154832900228751

À la fois pop, funk  rock, classique, cet album est tout sauf à classer en musique du monde sinon qu’à dire qu’elle en est la définition la plus exacte. Et dans ce cas l’obligation de justesse force à parler alors de musique des mondes.

Lamomali-M-Chedid-Facebook-01Dans les surprises, signalons Youssou N’dour qui avec pleins d’autres surprennent dans la chanson Solidarité, déconcertante. Elle est plurielle, diverse et à la fois unique comme finalement les onze titres de l’album paru au Québec.

Le simple Bal de Bamako est aussi enivrant tout comme Toi Moi, Cet air et Le bonheur.

Outre Youssou N’dour et Oxmo Puccino, citons également Jain,  Seu Jorge, Nekfeu, Louis Chédid, Santigold, la Libanaise Hiba Tawaji et le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf qui ont participé au projet

Reste plus qu’une chose à faire. Déguster cet ode au Mali et d’une certaine façon à l’Afrique.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE