Le diable est dans les détails de Leila Slimani

Le diable est dans les détailsParu chez L’Aube éditeur, Le diable est dans les détails de la Franco-marocaine Leila Slimani rassemble six textes publiés par l’auteure et prix Goncourt 2016 dans la collection Le 1.

Dans la foulée de son célèbre prix obtenu pour son roman Chanson douce (Gallimard), la native de Rabat, au Maroc, a rédigé plusieurs textes pour l’hebdomadaire dirigé par Éric Fottorino.

«Six petits bijoux, chacun doté d’une force qui impressionne, servis par une plume déliée, un regard tout en finesse», souligne d’ailleurs celui qui est directeur de l’hebdomadaire.

C’est le cas notamment du texte Intégriste je vous hais qu’elle a publié peu après les terribles attentats du 13 novembre 2015. Ce triste jour-là, 

«Cette ville, je ne l’échangerais contre aucun des paradis que les fous de Dieu promettent ». Voilà qui résume le fort propos du texte.

Il y a aussi Le diable est dans les détails qui donne son nom à l’ouvrage.

« Vos fontaines de lait et de miel ne valent pas la Seine. »

L’ouvrage fait partie de l’hebdomadaire «innovant et atypique» fondé en avril 2014 par Éric Fottorini, Laurent Greilsamer, Henry Hermand et Natalie Thieriez.

Native de Rabat, en 1981, Leila Slimani est arrivée à Paris à l’âge de 18 ans. Après avoir été  journaliste à Jeune Afrique, elle a publié son premier roman Dans le jardin de l’ogre, chez Gallimard en 2014.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE