L’étiquette tôt Ou tard lance son pendant nord-américain

Yael-Naim-Older-2015Le label français tôt Ou tard de qui s’occupe de Yael Naim notamment vient de lancer une filiale nord-américaine qui est basée dans la métropole québécoise.

Considéré comme l’une des plus importantes étiquettes de disques indépendante en France, tôt Ou tard s’est donné comme objectif au Canada de signer et développer des artistes québécois et canadiens.

«Le Canada, le Québec sont des terres de talents. Chez Tôt Ou Tard, en France, nous avons eu la chance d’accompagner ceux de Lhasa, Patrick Watson, Lisa Leblanc et Salomé Leclerc. C’est donc pour nous un mouvement très naturel que de créer ce “Tôt Ou Tard Canada” dont nous rêvions depuis longtemps», a mentionné le président et fondateur de tôt Ou tard, Vincent Frèrebeau.

Le label compte s’implanter sur le continent et y adapter le modèle qui a fait son succès en France.

Lancé en 1996 au sein de Warner Music, tôt Ou tard est devenu indépendant en 2002.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE