Retrouvailles réussies pour un air, deux familles aux Francofolies de Montréal

Air-deux familles-Franco2017l?’édition 2017 des Francofolies a offert au public une réunion de famille après une séparation de plus de 15 ans. Mercredi 14 juin, le Metropolis a réuni sur la même scène les Ogres de Barback et les Hurlements de Léo, afin de célébrer la réédition de leur album commun ‘’Un air, deux familles’’. Un retour réussi pour le plus grand plaisir des anciens et nouveaux fans des deux groupes.

Après une première partie avec Élixir de Gumbo et ses rythmes country-folk, le public présent au Métropolis était chauffé pour accueillir les deux groupes français. Comme une famille qui se retrouve les bonnes habitudes sont revenues.

Air-deux familles-Franco2017l-4Sourires, bonne humeur, blagues et surtout une musique commune qui n’a pas pris une ride en plus de 15 ans. Toujours avec des références fortes comme les Béruriers Noirs ou Mano Solo à qu’ils ont rendus hommages en reprenant Salut à toi et Pas du gâteau.

Le public est venu pour entendre les classiques d’Un air, deux familles et il n’a pas été déçu…

Rue de paname, La Ventura et encore Au café des jours heureux ont fait partie des chansons qui ont séduits et conquis les montréalais.

Air-deux familles-Franco2017l-14Avec leur énergie toujours contagieuse, la foule saute, danse et ne s’arrête plus de fêter. Ils étaient deux groupes sur scène, soit une dizaine de personnes avec instruments et micros. Forcément, ça donnait le résultat d’un beau bordel révolutionnaire comme les aime les Hurlements de Léo et Les Ogres de Barback.

Après environ deux heures de concert non stop, tout le monde sur scène a décidé de se joindre au public. Pour terminer en beauté, les deux groupes ont pris instruments et micros pour finir au milieu de la fosse et de son public.

Pour une fois qu’une réunion de famille se passe très bien, on en redemanderait plus et très vite, en espérant ne pas devoir, cette fois-ci, attendre 15 ans de plus…

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE