BigFlo & Oli de retour aux FrancoFolies de Montréal

BigGlo-Oli-Franco2017-17De retour aux Francofolies de Montréal, le duo toulousain BigFlo & Oli a exposé quelques un des talents qu’on leur reconnaît et qui font d’eux des rappeurs qui comptent aujourd’hui en France.

Ils étaient attendus les jeunes toulousains. Venus présenter La vraie vie, les deux frères ont enflammé le club soda pour une soirée au cours de laquelle ils ont tenu l’affiche avec énergie et intensité pour le plus grand plaisir d’un public venu nombreux.

Bigflo et Oli sont deux frères. Ils ont sorti un premier album en 2015, La cour des grands qui a connu un très grand succès en France et dans les pays francophones. C’est dire si le groupe était attendu au Québec.

BigGlo-Oli-Franco2017-36Pour se présenter, le duo a décidé de le faire un par un, chacun leur tour rappant devant une foule conquise.

Leur style est assez unique, rappelant la culture rap des années 2000. En plus de leur DJ, ils ont incorporé d’autres instruments: le violoncelle, le clavier, la trompette les percussions et, ayant eu tous les deux une formation au Conservatoire de musique de Toulouse,  la trompette pour Oli et la batterie pour Bigflo.

Ils aiment jouer avec les mots et les instruments. Durant le spectacle, des titres de leur premier album ont joué, dont leur gros succès Je suis et d’autres de leur nouvel album qui sortira très prochainement, La vraie vie.

Une des caractéristiques des deux frères est qu’ils aiment parler, jouer avec le public.

BigGlo-Oli-Franco2017-11Un fait cocasse s’est déroulé sous les yeux du public à la plus grande surprise d’Oli… Jour de chance pour lui qui a retrouvé pendant l’une de leurs chansons, un de ses anciens camarades de classe qu’il n’avait pas vu depuis plus de 12 ans.

Après cet interlude imprévu, Bigflo et Oli retrouvent leurs micros pour jouer avec leurs mots, des fois à base d’humour, d’autres fois à base d’authenticité sur leur vie passée et actuelle. Ils savent faire rire et toucher leur public à tout instant avec une production sonore de qualité.

Leur rap est entraînant. Ils utilisent des mots et des thèmes forts qui touchent tout le monde: l’enfance, leur ville Toulouse, leur identité et leur pays, la France. En tant que public, il faut dire que c’est quelque peu éprouvant un concert de Bigflo et Oli. Il faut être réactif, sauter, danser, chanter, s’accroupir. Une condition physique est demandée pour y participer pleinement.

BigGlo-Oli-Franco2017-13Après plus d’1 h 30 de concert, quelques anecdotes bien pensées et une énergie qui a déteint sur la foule, Bigflo et Oli ont démontré que leur rap est de grande qualité.

Ils ne sont pas prêts de s’arrêter puisqu’ils sont jeunes et qu’il est évident qu’on les reverra du côté de Montréal, prochainement pour le plus grand plaisir de vos yeux et de vos oreilles.

Avant de les (re)voir, leur nouvel opus La vraie vie  sortira très bientôt au Québec.

En première partie, le duo de rappeurs belges, Roméo Elvis et le Motel, a chauffé à blanc le public et démontré de belles choses pendant plus de 45 minutes. Ils ont proposé un hip-hop incisif. Le duo aime provoquer de par ses textes avec par exemple le titre Bébé aime la drogue.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE