IAM aux Francos: une soirée de malade qui restera dans les annales

IAM-FAM-Franco2017-2Le groupe de rap français le plus connu au moins depuis deux décennies a offert un spectacle complètement hallucinant dans le cadre des spectacles de clôture de la mouture 2017 des FrancoFolies de Montréal, qui faisaient exceptionnellement partie des célébrations du 375e de Montréal.

« Je vous remercie de nous avoir accueillis ce soir. On aurait bien aimé rester plus longtemps. »

Les quatre MC marseillais qui sévissent sur toutes les scènes du monde depuis plus de vingt ans et les autres membres du groupe marseillais ont assuré avec brio cette rencontre au sommet avec les Montréalais.

«Tu reconnais bien là le style des bad boys de Marseille »

Les classiques de l’album L’École du micro d’argent, troisième album studio sorti en 1997, ont résonné bien haut sur la place festival qu’on n’avait pas vu aussi remplie depuis quelque temps…encore plus de raison pour les FrancoFolies.

Nés sous la même étoile, L’empire du côté obscur, La saga, mais aussi Bad boys de MarseilleIndepenza et surtout l’indémodable Je dance le mia ont eu l’effet de bombes à chacun de leur lancement.

«Un immense respect pour ceux qui sont venus […] Merci pour votre amour »

La Montréalaise Meryem Saci, originaire d’Algérie, a aussi eu son moment de gloire. Les Montréalais auront l’occasion de la revoir, le 7 juillet, au Festival international de jazz de Montréal.

«Tu reconnais bien là le style des bad boys de Marseille »

Akhenaton, Shurik’n (qui a fait étalage de la puissance de son flow), Kheops, Imhotep, Kephren et les autres ont régalé les Montréalais… et les organisateurs.

Ca fait presque 30 ans que le groupe IAM pose les pieds à Montréal et à chaque fois, ont-ils confié, le public a toujours été fidèle. Cette sublime dernière des Francos n’a pas été l’exception. Au contraire.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE