Nuits d’Afrique: Amadou et Mariam ouvrent en grand

La 31e édition du Festival international Nuits d’Afrique s’est ouvert le 13 juillet avec le duo aveugle le plus emblématique et connu du continent noir et du monde, Amadou et Mariam. Le couple est venu présenter au Métropolis des titres de leur futur album La Confusion, accompagné de leur légendaire et contagieuse bonne humeur.

Crédit: ®Peter Graham
Crédit: ®Peter Graham

Réunissant une foule nombreuse, l’édition 2017 de Nuits D’Afrique a débuté de fort belle manière avec le duo aimé par un public éclectique.

Ce qui est fascinant avec Amadou et Mariam, c’est qu’ils ont cette faculté à faire découvrir et apprécier la musique du monde à des personnes moins sensibles à ce genre musical. Leur musique mêle rock, afrobeat, pop et des pointes de musique électronique.

Chanter, danser, sourire et partager sont les ingrédients de leur concert.

Ce soir, nous allons chanter ensemble et danser ensemble” – Amadou

Vêtus de boubous rouges élégants, le couple a joué un large répertoire basé sur leurs nouveautés et plus grands succès.

Ils n’ont pas pu s’abstenir de jouer “Dimanche à Bamako” ou encore leur tout dernier titre “Bofou Safou”.

Amadou a séduit par ses longues envolées solos à la guitare. Les musiciens ont apporté leur touche avec une belle énergie et avec une choriste-danseuse qui doit avoir un excellent cardiogramme aux vues de ses (très) nombreuses danses pendant plus d’1 h 30.

Mariam aussi élégante dans un boubou rouge que noir, a une complicité de tous les instants avec Amadou.

C’est peut être, ça aussi qui est agréable avec le duo. Ils ont ce petit quelque chose en plus qui attire, qui donne le goût de laisser traîner l’oreille.

Le concert a toutefois, dans son ensemble, paru être quelquefois inégal. Une impression moins entraînante, moins dansante a pu pour certains moments couper la dynamique. Malgré tout, le public est ressorti ravi de ce moment. Un peu à l’image d’Amadou et Mariam, il y avait notamment beaucoup de sourires à la sortie du spectacle.

Quelques heures avant de prendre l’affiche de ce concert d’ouverture, Amadou et Mariam ont reçu le Prix Nuits d’Afrique de la francophonie 2017. Cette récompense est décerné à un artiste pour son rayonnement international qui incarne une vision rassembleuse de la francophonie et la diversité culturelle. Un beau prix pour les maliens qui le méritent et qui sont d’excellents ambassadeurs pour la francophonie.

Le couple a tenu d’ailleurs à remercier Nuits d’Afrique pour cet honneur, pendant leur concert au Métropolis. Leur prochain album  sortira à l’automne prochain.

https://www.facebook.com/nuits.dafrique/videos/1552808258075121/

Crédit photos: Peter Graham

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE