Test du projecteur Home cinéma 1450 d’Epson

L’espace perdu par votre imposante télé vous pèse ? Vous avez envie d’investir dans un système à la fois sobre, efficace et minimaliste ? Et si vous pensiez au projecteur de cinéma maison 3LCD/1080p Home Cinema 1450 d’Epson ?

Pesant à peine 10,4 kg, le vidéoprojecteur de l’entreprise japonaise surprend par compacité. Il est d’une longueur de 37,84 cm, de 10,92 cm de hauteur pour 29,21 cm de profondeur.

C’est sans doute l’ingrédient qu’il manque pour se faire une salle de cinéma ou en tout cas de visionnement. Avec ses deux ports HDMI, l’appareil pour effectivement se muer en centre de divertissement à l’aide d’un décodeur, de sa console de jeu vidéo préféré ou d’autres appareils MHL comme l’Apple TV, le Chromecast de Google ou la Roku, le Streaming Stick notamment que Touki Montréal a utilisé pendant ses tests.

 

Premier constat, le système est assez facile à utiliser avec notamment un haut-parleur intégré de 16 W (il est sans doute préférable de brancher l’appareil à un meilleur système) et une télécommande qui évite de se lever souvent une fois que la distance est bonne et que la précision de l’image est atteinte.

On est loin des projecteurs des années 90. Voir son match du Superbowl, sa finale de la ligue des champions de l’UEFA ou ses séries éliminatoires de la LNH, MLS et NBA risque de multiplier le plaisir.

Le Home cinéma 1450 d’Epson a une luminosité blanche et en couleur de 4200 lumens, en plus d’être doté d’une résolution HD de 1080p (1920 x 1200). On assure aussi d’une meilleure longueur de vie de lampe comparativement au précédent projecteur de la marque (jusqu’à 5 000 heures en utilisation économique et 10 000 heures en mode normal).

Pas étonnant d’ailleurs que le prix soit à la hauteur des hautes capacités de l’appareil. Il revient à près de 2000 $ canadien.

« Une qualité d’image éclatante exige une luminosité couleur élevée. Les projecteurs 3LCD d’Epson affichent des couleurs jusqu’à trois fois plus vives que celles des projecteurs concurrents les plus vendus », souligne l’entreprise.

Le bruit que fait le projecteur, tout comme la chaleur qu’il dégage sont toutefois à considérer lorsqu’on installe et configure sa salle de visionnement.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE