La Mélodie de Rachid Hami à Cinémania

Sélectionné par le Festival Cinémania et présenté en première nord-américaine au cinéma Impérial de Montréal, La Mélodie de Rachid Hami donne une nouvelle fois l’occasion à Kad Merad de montrer l’étendue de son jeu d’acteur.

Dans ce film (1 h 42), Kad Merad joue le rôle d’un violoniste (Simon) un peu paumé à bientôt 50 ans qui décide d’enseigner son instrument dans une établissement tout aussi paumé, le temps de dénicher un nouveau contrat plus ou moins lucratif.

Dans la classe de 6e du professeur Farid (Samir Guesmi), la connetion n’est évidement pas naturelle avec les élèves, sauf peut-être pour Arnold qui semble fasciner par le violon. Il deviendra l’exemple et le leader de cette classe qui se questionne sur tout, à l’image de la jeunesse, mais aussi de la société française.

Si l’acteur, comédien et réalisateur Kad Merad s’en sort, forcement, reste que s’il faut noter ce film, et surtout aller le voir, c’est en raison, comme souvent, de l’énergie et de la prestance de ces gamins.

 « Ils sont particulièrement dissipés, d’ailleurs ils ont été choisis aussi pour ça, parce que ce ne sont pas des acteurs », a confié Kad Merad, selon Franceinfo.

Particulièrement le jeune Renély Alfred, qui dans la vraie vie a dû apprendre à jouer cet instrument, et qui pourrait, de l’aveu de Kad Merad, aller loin.

Un film à voir sans modération.

le film La mélodie est présenté au cinéma l’Impérial, le 7 novembre à 10 h et le 9 novembre à 13 h 30 dans le cadre de Cinémania.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE