Test du scanneur FastFoto FF 640 d’Epson

Avec le numériseur photo FastFoto FF-640 haute vitesse d’Epson, l’époque des vielles photos et albums qui croupissent dans les fonds de gardes robes est sans doute révolue. Et c’est tant mieux.

Qui ne sait jamais poser la question de savoir que faire de ces innombrables photos argentiques qui traîne dans les placards, commodes et autres greniers ? Et pourtant ces souvenirs qui remontent à une, deux ou trois décennies sont très souvent précieux. D’autant qu’ils ne profitent qu’à une personne et non à toute la famille.

La filiale Epson de l’entreprise japonaise Seiko a eu la brillante idée de concevoir un produit qui fait l’envie de ces concurrents : le numériseur FastFoto FF-640 d’Epson. Elle estime d’ailleurs que c’est le «scanneur de photos le plus rapide au monde » (à moins de 1 000 $ US…) Rien que cela.

Et franchement, plus d’un an après sa sortie, ce n’est sans doute pas faux avec une vitesse allant jusqu’à une photo à la seconde (jusqu’à 45 ppm/90 ipm3). Ainsi il numérise donc pas moins d’une trentaine de photos en même pas 40 secondes, et ce, avec une résolution atteignant 600 ppp. Wow.

L’appareil est capable de numériser aussi bien les photos 4×6 que d’autres formats : portefeuille ou panoramique, notamment (reçus, factures, dessins d’enfants, etc.)

Lorsqu’on ouvre la boite pour la première fois, le nouvel acquéreur découvrira en plus de son précieux sésame un adaptateur, une câble USB 2.0 haute vitesse, le document d’instructions et information ainsi qu’une feuille de support et un chiffon de nettoyage.

Première chose à faire, il faudra installer le logiciel FastFoto, doté de la technologie Smart Photo Fix (SPF), qui permet entre autre d’enlever l’effet yeux rouges ou encore d’optimiser les tons de couleurs, ce qui redonnera notamment une certaine fraîcheur à vos clichés (Attention à ne pas comparer à Photoshop et autres…) Bref, la photo de mariage de vos grands parents redeviendra peut-être à jour.

Le logiciel permet aussi de restaurer les images. De plus, elle les archives, les organise et propose même une option de partage (vers un nuage par exemple). Ceux qui le désirent peuvent se lancer dans des diaporamas.

Concrètement, une fois que tout est installé et qu’il est temps de réduire la pile de photo à numériser, il suffit d’en mettre plusieurs à la fois dans la place prévue pour et d’appuyer sur le bouton de numérisation. Et hop le travail est fait, l’instant de le dire. Attention toutefois que les documents se superposent. Faut donc être toujours proche pendant la numérisation. De plus, il est préférable de nettoyer un peu les photos, tout comme le numériseur…

Les concepteurs ont même prévu une technologie qui permet de saisir automatiquement à la fois la photo et les notes manuscrites au verso.

Le logiciel propose l’option d’avoir une copie de photo avec ou sans retouche et l’utilisateur peut configurer comme il le souhaite et garder le résultat qu’il préfère.

« Le système FastFoto offre une solution à la fois simple et abordable pour conserver un tel patrimoine familial » – Larry Trevarthen, d’Epson America.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE