Idées des Fêtes: la liste des livres

Alors que le temps du magasinage pour le temps des Fêtes tire bientôt sur la fin, Touki Montréal s’est pris au jeu des listes et vous propose sa sélection judicieusement choisie pour (re)devenir un africophile.

Voici la liste des spectacles des livres

La voix est le miroir de l’âme – Mémoire d’une diva engagée d’Angélique Kidjo, Fayard: Dans ce livre autobiographique, la plus grande diva du continent encore vivante se livre sans fioriture et raconte toutes ses extraordinaires rencontres.

Sexe et mensonges de Leila Slimani, Les arènes: Dans la foulée de son prix Goncourt, Une chanson douce, la Franco-Marocaine se lance dans un essai ou elle attaque un peu les règles parfois controversées du royaume chérifien.

Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes de Nelson Mandela et Mandla Langa: Qui pensait qu’on avait tout dit sur Nelson Mandela ?

Zabor ou les psaumes de Kamel Daoud, Actes Sud: Après son puissant Meursault, contre-enquête, prix Goncourt en 2015, l’Algérien Kamel Daoud tente avec son deuxième roman de rendre « hommage à la nécessité de la fiction et à l’insolente liberté d’une langue choisie ».

L’Art de perdre d’Alice Zeniter, Grasset: Sélectionné presque dans toutes les prix littéraires, le roman d’Alize Zeniter a récolté plusieurs distinctions, dont le Goncourt des lycéens, pour l’histoire de cette famille kabyle qui deviendra des harkis.

Le procès de l’Amérique, de Ta-Nehisi Coates, Autrement: Cet ouvrage coup de poing comme sait bien le faire le natif de Baltimore s’intéresse à la construction de l’Amérique en s’attelant au tord fait aux Noirs.

Voici venir les rêveurs, d’Imbolo Bue, Belmond: Tellement attendu, le roman de l’auteure camerounaise Imbolo Bue a été abondamment salué par la critique, à tel point que son avis compte aujourd’hui dans bien de sujets qui touche le continent et forcement, son pays.

Romans de Tahar Ben Jelloun, Quarto Gallimard: Et si (presque) tout les romans de l’auteur marocain était réuni en un seul endroit dans votre bibliothèque ?

Nos richesses de Kaouther Adimi, Seuil: Prix Renaudot des lycéens, ce roman s’intéresse à la vie d’Edmond Charlot qui a vingt ans, en 1935, et décide de rentrer à Alger pour ouvrir sa librairie, Les Vraies Richesses, qui publie le premier texte d’un certains… Albert Camus!

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE